Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

Manuel Valls et Emmanuel Macron se disputent l’héritage de Michel Rocard

Manuel Valls et Emmanuel Macron intervenaient lors d’un colloque sur la pensée et l’action de Michel Rocard organisé à la Fondation Jean- Jaurès ce jeudi 15 septembre. Sans se croiser, ils se sont disputés l’héritage de Michel Rocard. Morceaux choisis par Non Stop Politique.

Digne héritier.  Les deux responsables politiques ont rendu hommage à l’ancien Premier ministre, décédé en juillet dernier, lors d’un colloque consacré à Michel Rocard organisé par la Fondation Jean- Jaurès et l’association michelrocard.org. L’occasion pour Manuel Valls et Emmanuel Macron de revendiquer chacun à leur tour leur héritage rocardien. Le fondateur du mouvement "En Marche !" s’est exprimé le premier en ouverture du colloque. L’ancien ministre a répété avoir une "dette" envers Michel Rocard, car "il est celui qui l’a fait venir dans l’action politique". Sans établir ouvertement de parallèle entre lui et Michel Rocard, Emmanuel Macron a rappelé les singularités et les engagements de l’ancien Premier ministre, notamment son combat pour "transformer le pays" y compris "contre les incohérences de son propre camp"  Pour Emmanuel Macron, Michel Rocard fut "l’un des rares à avoir su composer au-delà du parti socialiste, par des majorités de conviction".

Nouvel affrontement pour Manuel Valls et Emmanuel Macron

Deux heures et demie plus tard, pour clore la journée, Manuel Valls prenait la parole. Le Premier ministre n’a pas loupé son ancien ministre alors qu’il feignait ne pas vouloir s’engager dans "une dispute mesquine". "Cela n’a pas de sens. Michel Rocard n’appartient à personne. Nous n’avons pas à en être les héritiers" a déclaré dans la foulée le chef du gouvernement. Le Premier ministre a ensuite enchaîné les piques à l’encontre de son ancien ministre de l’Economie. Il a rappelé "l’attachement profond au socialisme" de Michel Rocard. "Il revendiquait d’avoir sa carte. Il était un vrai militant, il savait ce que le collectif permettait comme conquêtes, et ce que la division promettait comme défaites" a-t-il déclaré ce jeudi. "S’il critiquait son parti, c’était pour mieux le changer" a continué Manuel Valls. Un tacle bien senti envers Emmanuel Macron qui a rendu sa carte du PS en 2009 et qui déclarait cet été ne pas être socialiste. Manuel Valls ne laisse rien passer à son ancien ministre. 

Manuel Valls et Emmanuel Macron se disputent l’héritage de Michel Rocard
Manuel Valls et Emmanuel Macron revendiquent leur héritage rocardien / ©maxppp
Ajouter un commentaire