Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Marine Le Pen : "Il n’y a pas de plafond de verre", assure le secrétaire général du FN Nicolas Bay (Exclu vidéo)

En marge des vœux à la presse prononcés par Marine Le Pen ce 4 janvier à son QG de campagne parisien, le secrétaire général du Front national Nicolas Bay a répondu aux questions de la presse. Selon lui, le plafond de verre qui empêcherait le parti de remporter une élection majeure n’existe tout simplement plus. Non Stop Politique était présent.

Marine Le Pen présentait ce 4 janvier ses vœux à la presse dans les locaux de son QG de campagne parisien. La patronne du Front national aborde l’élection présidentielle avec une totale confiance, certaine de se qualifier pour le second tour et optimiste pour la victoire.

Un enthousiasme qui fait dire à ses lieutenants que le fameux "plafond de verre" qui empêcherait le parti frontiste de remporter une élection majeure n’existe plus. "Il n’y a pas de plafond de verre, le Front national connaît une croissance électorale rapide (…), aujourd’hui Marine Le Pen apparaît comme pouvant se qualifier non seulement au premier tour mais comme pouvant gagner au second tour", a ainsi déclaré Nicolas Bay, secrétaire général du FN, avant d’ajouter : "Nous pensons que le plafond de verre est une invention de nos adversaires pour se rassurer."

Antisystème

Selon l’eurodéputé, l’élection de 2017 constitue un « enjeu de civilisation." "C’est l’existence même de la France comme pays libre qui est en jeu." Nicolas Bay voit François Fillon, Manuel Valls et Emmanuel Macron comme les "continuateurs d’un système dont ils ont été les acteurs principaux aux premières loges des deux quinquennats qui viennent de s’écouler."  En quoi il ne dénote pas de Marine Le Pen qui a déclaré lors de ses vœux à la presse : "Face à nous, et au fur et à mesure que nous découvrons les candidatures que nous aurons à affronter, nous faisons le constat d’une grande irrésolution et d’une grande imprécision."

Marine Le Pen :
Pour le secrétaire général du FN Nicolas Bay, il n'y a pas de plafond de verre pour Marine Le Pen / ©maxppp
Ajouter un commentaire