Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Marine Le Pen sur le burkini : "c’est un symptôme de la montée en puissance du fondamentalisme islamiste"

Les vacances sont finies pour Marine Le Pen qui a fait son retour médiatique mercredi 31 août en accordant une interview exclusive à la journaliste Hala Gorani sur CNN. Donald Trump, Hillary Clinton, le Brexit, la présidente du FN a tout abordé revenant notamment sur la polémique de l’été et cheval de bataille du Front national : le burkini.

Mise en garde. L’été touche à sa fin mais la polémique sur le burkini n'est pas prête de s'essoufler. Marine Le Pen a abordé une nouvelle fois le sujet sur le plateau de CNN. "Le burkini est un symptôme. Un des multiples symptômes de la montée en puissance du fondamentalisme islamiste en France depuis de nombreuses années" explique la présidente du F N. Pour la députée européenne, le vrai problème de la France "ce sont les fondamentalistes islamistes" qui avec le burkini "font pression aujourd’hui sur les musulmans de France mais aussi sur la République française pour imposer leurs codes vestimentaires, leur manière de penser, leur vision de l’homme" continue Marine Le Pen.

"Le burkini est une régression extraordinaire"

Pour la présidente du Front national, le burkini est le signe d’un asservissement de la femme. "Ce burkini est une régression extraordinaire, personne ne viendra me dire que c’est un acte de liberté pour les femmes, c’est un acte d’enfermement pour les femmes, c’est un acte de soumission des femmes aux hommes qui visent à les empêcher de pouvoir vivre sur un pied d’égalité avec les hommes" déclare Marine Le Pen. Le 18 août dernier, sortant de son silence estival, la députée européenne avait pris le temps d’écrire une tribune postée sur son blog pour se féliciter de l’interdiction du burkini.  "C’est l’âme de la France dont il est question" affirmait Marine Le Pen. Alors que les arrêtés anti- burkini sont invalidés les uns après les autres, la présidente du FN en remet une dernière couche. 

Marine Le Pen au soutien de l'armée
Pour Marine Le Pen, le burkini est directement lié au fondamentalisme islamiste / ©maxppp
Ajouter un commentaire