Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Marion Maréchal-Le Pen annonce s'engager dans la réserve opérationnelle

Après l'attaque de Saint-Étienne-du-Rouvray, au cours de laquelle un prêtre a été tué, Marion Maréchal-Le Pen a annoncé qu'elle allait s'engager dans la réserve opérationnelle. Elle appelle "les jeunes Français patriotes" à "aussi faire cet acte citoyen".

Marion Maréchal-Le Pen va rejoindre la réserve opérationnelle. Ce mardi 26 juillet, l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray a été la cible d'une attaque revendiquée par Daech. La prise d'otages a fait une victime, le prêtre Jacques Hamel. Suite à cet attentat, Marion Maréchal-Le Pen a annoncé sur Twitter que "face à la menace qui pèse sur la France", elle allait "rejoindre la réserve militaire". Cela fait suite à l'appel de François Hollande au lendemain de l'attentat de Nice. Le chef de l'État avait annoncé vouloir mobiliser la "réserve opérationnelle pour soulager les effectifs de policiers et de gendarmes". Marion Maréchal-Le Pen a expliqué sa décision ce mercredi 27 juillet sur BFM TV. Pour la nièce de Marine Le Pen, "si les mesures que nous préconisons depuis des années, parfois seuls contre tous, étaient mises en place, nous n'en serions pas là aujourd'hui".

"Il faut aller au-delà de cet engagement politique"

Si la députée (FN) du Vaucluse affirme ne "jamais avoir cru autant à la force politique qu'aujourd'hui", elle estime qu'étant donné "les circonstances tragiques, il faut aller au-delà de cet engagement politique". Pour Marion Maréchal-Le Pen, "aller dans la réserve opérationnelle est un acte citoyen". La députée du Vaucluse rappelle qu'"aujourd'hui, cette réserve est à flux tendu, qu'elle manque de moyens et que le gouvernement fait régulièrement des appels". "Je suis prête à me mettre sous les drapeaux là où on aura besoin de moi, parce qu'aujourd'hui cette réserve est mobilisée, parfois plus que de raison, pour compenser le plan Vigipirate", explique la nièce de Marine Le Pen. Elle appelle d'ailleurs les "jeunes Français patriotes" à "aussi faire cet acte citoyen". Elle ne serait pas la première parlementaire à s'engager dans la réserve militaire. Elle y rejoindrait ainsi Nicolas Bays, député (PS) du Pas-de-Calais, ou encore Loïc Hervé, sénateur (UDI) de la Haute-Savoie.

Marion Maréchal-Le Pen annonce s'engager dans la réserve opérationnelle
La députée (FN) du Vaucluse appelle les "jeunes Français patriotes" à "faire cet acte citoyen" / ©maxppp
Ajouter un commentaire