Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Michèle Rivasi et Yannick Jadot ne s’excusent pas d’avoir battu Cécile Duflot à la primaire écologiste

Au lendemain de leur qualification pour le second tour de la primaire écologiste, Michèle Rivasi et Yannick Jadot ont chacun réagi à l’élimination surprise de Cécile Duflot.

Cécile Duflot s’y voyait déjà, travaillant sa stature présidentielle, soignant le timbre de sa voix… au lieu de cela, l’ex-patronne d’Europe Écologie-les-Verts a encaissé une cinglante défaite dès le premier tour de la primaire écologiste. La députée de Paris a pour bourreaux Yannick Jadot et Michèle Rivasi, qui s’affronteront lors du second tour le 7 novembre prochain.

La faute aux médias

Les deux vainqueurs du premier tour ont chacun réagi à l’élimination de la favorite désignée. Michèle Rivasi, qui se savait la moins attendue, a ironisé sur le plateau de LCP sur le manque de clairvoyance des observateurs et pointé l’aveuglement des journalistes : "C’était un peu vous aussi les médias, vous aviez déjà choisi les candidats. C’était Cécile Duflot, Yannick Jadot, et les autres on n’en parlait pas."

La députée européenne en a profité pour saluer "une victoire des militants" qui ont décidé d’insuffler une "nouvelle dynamique à ce parti (EELV, ndlr) qui a subi pas mal de coups." Michèle Rivasi estime aussi que Cécile Duflot a "certainement été un peu sanctionnée pour avoir fait partie du gouvernement" et a évoqué "l’usure du pouvoir."

« Pas un vote anti-Duflot »

Interrogé sur France Info, Yannick Jadot s’est montré plus tendre avec l’ancienne patronne d’EELV. "Ce n’est pas un vote anti-Duflot", a-t-il estimé, n’hésitant pas à reconnaître que l’élimination de Cécile Duflot dès le premier tour de la primaire constitue "incontestablement une surprise."

Le député européen pense que la députée de Paris "paie très injustement sa participation au gouvernement" et interprète le vote des participants à la primaire comme "la volonté de s’émanciper du quinquennat Hollande." En quoi il s’accorde pleinement avec Michèle Rivasi qui, comme lui, s’est toujours opposée à l’entrée des écologistes au gouvernement. Une position que partage également Karima Delli la benjamine de la primaire qui a terminé en dernière position. En réalité, coupable d’avoir intégré l’équipe de Jean-Marc Ayrault entre 2012 et 2014, Cécile Duflot se trouvait bien isolée dans cette primaire.

Michèle Rivasi et Yannick Jadot ne s’excusent pas d’avoir battu Cécile Duflot à la primaire écologiste
Michèle Rivasi et Yannick Jadot sont revenus sur l'élimination de Cécile Duflot au premier tour de la primaire écologiste / ©LCP/France Info
Ajouter un commentaire