Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

Nadine Morano : "Les Français ne veulent pas d’un candidat comme Alain Juppé qui défend une politique molle"

Si Nadine Morano a indiqué qu’elle attendait l’entre-deux tours pour se déclarer pour tel ou tel candidat de la primaire de la droite et du centre, la députée LR européenne ne portera pas visiblement son choix sur Alain Juppé. Invitée sur Public Sénat ce mercredi 19 octobre, l’élue estime que le maire de Bordeaux "défend une politique molle".

Pas convaincue.  Même si Alain Juppé creuse l’écart dans les sondages et voit les soutiens se multiplier, le maire de Bordeaux n’est pas prêt à recevoir celui de Nadine Morano. Sur le plateau de Public Sénat, l’ancienne ministre a fait savoir qu’elle ne partageait pas les mêmes idées que le favori des sondages.  "Mon engagement, ce sont des convictions, c’est une ligne politique et je ne regarde pas celui qui est favorisé par les médias", déclare celle qui taclait le porte-parole de Jean-François Copé.

"On est dans un pays de propagande où les médias ont décidé que ce n’était même pas la peine d’aller voter, qu’Alain Juppé était tellement haut que c’est cette ligne politique qui l’emportait. Je suis désolée quand moi j’écoute les Français, les Français, ils veulent de l’autorité, de l’ordre, ils veulent qu’on maîtrise l’immigration, ils veulent qu’on s’attaque à l’islam radical et ils ne veulent pas d’une ligne politique molle qui est défendue par Alain Juppé. Donc les médias essaient de faire croire que cette primaire est jouée", assène Nadine Morano.

Nadine Morano s’emporte contre Alain Juppé et la primaire de la droite

L’ancienne ministre sous Nicolas Sarkozy n’a pas encore apporté son soutien à l’ancien chef de l’Etat mais ce mercredi, Nadine Morano a salué le bilan de l’ex-chef de l’Etat en rendant hommage au duo Nicolas Sarkozy – François Fillon. "Nicolas Sarkozy et François Fillon ont incarné l’autorité de l’Etat, et ont fait à eux deux un tandem qui a bien fonctionné", avance-t-elle. Pour Nadine Morano, si certains candidats se valent, Alain Juppé ne l’est absolument pas. "Pour moi Alain Juppé incarne la continuité de François Hollande que je ne veux pas. (…)", continue-t-elle. Bien qu’écartée de la primaire de la droite et du centre par manque de parrainages, Nadine Morano continue pourtant de faire entendre sa voix. 

Nadine Morano :
Nadine Morano fustige Alain Juppé et sa politique qu’elle juge "molle" / ©maxppp
Ajouter un commentaire