Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Nicolas Dupont-Aignan règle ses comptes avec Yann Barthès

Le président de Debout la France et candidat à la présidentielle Nicolas Dupont a profité de son passage dans la webémission .POL, réalisée par L'Internaute, Le HuffPost-Le JDD et le Lab d'Europe1, pour régler ses comptes avec Yann Barthès. L'homme politique dénonce le "totalitarisme" du présentateur de Quotidien sur TMC.

Un peu de justice. Lors de son passage dans la webémission .POL, réalisée par L'Internaute, Le HuffPost-Le JDD et le Lab d'Europe1,  le président de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan est revenu sur les procédés utilisés par le présentateur Yann Barthès dans son émission sur TMC, Quotidien. Le candidat déclaré à l'élection présidentielle a notamment dénoncé son "totalitarisme" en refusant de l'invité sur le plateau pour se défendre..
Régulièrement la cible des moqueries de l'émission, Nicolas Dupont-Aignon reproche de n'être jamais invité pour se défendre. "Ce que je reproche à Barthès et je le dis publiquement, c'est que je n'accepte pas qu'il se moque de moi sans jamais m'inviter. Ça veut dire qu'il présente toujours une image de moi détournée, truquée, sans jamais que les téléspectateurs puissent me connaître", s'est-il agacé.

Nicolas Dupont-Aignan qualifie Yann Barthès de "totalitaire"

Bien qu'ouvert aux critiques, le candidat à la présidentielle  trouve "ça profondément injuste et au fond totalitaire. C'est une forme de nouveau totalitarisme. Vous vous moquez de quelqu'un, vous le détruisez médiatiquement, mais vous ne l'invitez jamais".
Pour Nicolas Dupont-Aignan, il n'y a qu'une seule solution pour enterrer la hache : l'inviter sur le plateau de Quotidien. "Il faut que Barthès s'interroge - sa conscience - sur son rôle. Vous faites deux poids deux mesures, vous invitez monsieur Valls, vous lui cirez les pompes tout en faisant semblant de se moquer de lui. Je demande un peu de justice", a-t-il ainsi conclut. A voir si Yann Barthès répondra positivement à cet appel.
 
Nicolas Dupont-Aignan règle ses comptes avec Yann Barthès
Le président de Debout le France juge Yann Barthès de "totalitaire" en refusant de l'invité sur le plateau de Quotidien. / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News