Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

Nicolas Sarkozy : après sa défaite, il se console avec ses fidèles

Trois jours après son élimination surprise dès le premier tour de la primaire de la droite et du centre, Nicolas Sarkozy a réuni ses plus fidèles partisans le 23 novembre dans ses bureaux de la rue de Miromesnil, à Paris. L’ancien chef de l’État prévoit de rester à Paris jusqu’à dimanche pour voter au second tour avant de s’accorder ensuite quelques jours de vacances.

Tourner la page. Battu sans contestation possible dès le premier tour de la primaire de la droite et du centre par François Fillon et Alain Juppé, Nicolas Sarkozy semble cette fois s’être retiré définitivement de la vie politique.

Mais la pilule reste difficile à avaler pour l’ancien de l’État, qui a tenu à réunir une dernière fois ses plus proches partisans pour un cocktail déjeunatoire dans ses bureaux de la rue de Miromesnil, à Paris. Une quarantaine de fidèles étaient conviés, parmi lesquels l’ex-futur Premier ministre François Baroin, Laurent Wauquiez, Éric Ciotti, Gérald Darmanin ou encore Pierre Charon.

Devant sa garde rapprochée, Nicolas Sarkozy s’est justifié de son choix, largement suivi, de soutenir François Fillon. "Il fallait le faire, il est le meilleur candidat pour l’alternance", a-t-il assuré, rapporte RTL. L’ancien président a également déclaré qu’il n’avait jamais été aussi heureux que pendant cette campagne.

"Un patron, un taulier, une idole"

C’est au moment de se séparer que l’émotion a été la plus palpable. "On s’est rendu compte que c’était fini. Avec lui on avait un patron, un taulier, une idole", a confié l’un des participants à RTL.

Le programme de Nicolas Sarkozy pour les prochains jours est assez flou. S’il est certain qu’il restera à Paris au moins jusqu’à dimanche pour aller voter au second tour de la primaire, l’ancien président devrait ensuite s’offrir des vacances bien méritées. Où ? La destination reste mystérieuse, mais ce sera "très loin", a-t-il certifié. 

Nicolas Sarkozy : après sa défaite, il se console avec ses fidèles
Après sa défaite, Nicolas Sarkozy a réuni ses partisans le 23 novembre dans ses bureaux parisiens de la rue de Miromesnil / ©maxppp
Ajouter un commentaire