Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

Nicolas Sarkozy ironise sur Alain Juppé et sa "nullité du débat" sur les Gaulois

En pleine polémique après ses propos sur les Gaulois, Nicolas Sarkozy est revenu sur ses récentes déclarations. Invité de Ruth Elkrief sur BFMTV jeudi 22 septembre, le candidat à la primaire de la droite et du centre en a également profité pour répondre à Alain Juppé qui a pointé du doigt la "nullité" de ce débat.

Echanges courtois. Il n’aura fallu que quelques heures hier pour que Nicolas Sarkozy réponde aux attaques d’Alain Juppé. Sur BFMTV jeudi soir, l’ancien chef de l’Etat a ironisé sur la déclaration de son adversaire concernant la "nullité du débat politique". L’ex-patron des Républicains a ironisé sur le rôle que souhaite se donner le maire de Bordeaux. "Dire ‘les autres sont nuls’, c’est classique, c’est ce que dit tout le monde. Et ça ne fait pas avancer le débat. Et je suis certain qu’Alain, va nous redresser ça à lui tout seul, je lui fais confiance" a déclaré le candidat à la primaire de la droite et du centre. "Qu’il ne se gêne pas pour relever le débat" a continué Nicolas Sarkozy.

"Alain va nous redresser ça"

Nicolas Sarkozy est pleine polémique après avoir affirmé qu’à partir du moment où l’on devient français, "l’on vit comme un Français et nos ancêtres sont les Gaulois". Son adversaire principal, Alain Juppé, y a vu une occasion supplémentaire de tirer son épingle du jeu. Sur Twitter jeudi matin, l’ancien Premier ministre a jugé "la nullité du débat politique" sur cette affaire des ancêtres Gaulois. Plus tard dans la journée, face aux caméras, Alain Juppé a réitéré ses propos se présentant comme le candidat "des responsabilités". "Pour moi, faire campagne, ce n’est pas lâcher une incongruité tous les jours pour faire parler de soi. Je pense que les Français ont besoin de sérieux, ils ont besoin de sens des responsabilités". Alain Juppé va-t-il répondre au dernier tacle de Nicolas Sarkozy, lui qui souhaite élever le débat ? 

Nicolas Sarkozy : Alain Juppé, François Fillon, NKM, il sort la boîte à gifles
Nicolas Sarkozy se moque d’Alain Juppé en déclarant que le maire de Bordeaux va redresser le débat politique / ©maxppp
Ajouter un commentaire