Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Nicolas Sarkozy : Jean-Marie Bigard, Doc Gynéco, Johnny Hallyday, les stars lui tournent le dos

Sur les Grandes gueules ce lundi 31 octobre, Jean-Marie Bigard est revenu sur son engagement politique auprès de Nicolas Sarkozy en 2007. Un soutien qu’il regrette aujourd’hui. Alors que l’ancien chef de l’État avait bénéficié de nombreux ralliements de célébrités il y a neuf ans, Doc Gynéco, Johnny Hallyday ou encore Michel Sardou ont changé d’avis depuis.

Défections. Jean-Marie Bigard était l’invité des Grandes Gueules sur RMC lundi 31 octobre. L’humoriste est revenu sur son engagement politique auprès de Nicolas Sarkozy déclarant qu’il regrettait de s’être engagé en 2007 auprès de l’ancien chef de l’État. "Je me suis rendu compte que j’avais fait une connerie", avoue-t-il. "Il ne faut pas toucher à ça" reconnait-il. "Moi qui aime tellement les gens, qui ait dans ma salle autant de gens de gauche que de droite, qu’est-ce que je vais aller prendre parti pour l’un ou pour l’autre ?", déclare Jean-Marie Bigard, assurant que cela a nui à son image. Le comédien, qui avait accompagné Nicolas Sarkozy voir le pape Benoit XVI, a conclu en assurant qu’on ne le verrait "plus jamais sur une estrade, sur un meeting et ce pour qui que ce soit".

Même constatation de la part du rappeur Doc Gynéco. Comme il l’expliquait au Parisien en 2012, le musicien a "payé cher son ralliement à Nicolas Sarkozy". "J’ai tranché en disant que je regrettais puisque avec le recul des années, j’ai compris que ce n’était pas bon pour moi. (…) J’assume mes choix, j’en ai payé les conséquences, mais avec le recul, je ne le referai pas", ajoutait-il sur Purecharts en 2015.

Johnny Hallyday et Michel Sardou ont changé d’avis sur Nicolas Sarkozy

L’une après l’autre, les célébrités semblent tourner le dos à Nicolas Sarkozy. En 2014, dans les colonnes du Point, Johnny Hallyday déclarait qu’il "ne croyait plus trop en Sarkozy". "Il m’a déçu" continuait-il. Même son de cloche pour Michel Sardou. Soutien de premier plan en 2007, l’interprète de La maladie d’amour révélait qu’il a voté blanc à la dernière présidentielle. "On s’est engueulés, on ne se parle plus (…). Il s’est pas  rendu populaire, il n’a pas su se faire aimer du grand public, du peuple", indiquait-il en janvier 2013. Depuis les deux hommes se seraient réconciliés à condition "de ne plus parler de politique" selon Le Figaro.

Pourtant, Nicolas Sarkozy bénéficie encore de quelques soutiens dont Didier Barbelivien, qui assume pleinement son étiquette de "chanteur de droite". "J’ai toujours voté à droite. (…) Nicolas Sarkozy est comme un frère pour moi, je le fréquente depuis plus de  trente ans. Si les Français le connaissaient dans son intimité, il serait élu avec 90% des voix. C’est un homme extrêmement attachant, qui a du bon sens", déclarait-il dans le Figaro. 

Nicolas Sarkozy : Jean-Marie Bigard, Doc Gynéco, Johnny Hallyday, les stars lui tournent le dos
Nicolas Sarkozy a perdu de nombreux soutiens de célébrités ces dernières années / ©maxppp
Ajouter un commentaire