Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Nicolas Sarkozy s’attaque à François Bayrou, qu’il accuse de manquer de loyauté

Nicolas Sarkozy accuse François Bayrou de manquer de loyauté. Le maire de Pau n’exclut pas de se présenter à l’élection présidentielle si Alain Juppé, qu’il soutient, n’est pas qualifié. Une position indéfendable pour Nicolas Sarkozy.

Nicolas Sarkozy n’apprécie pas les atermoiements de François Bayrou. Le président du MoDem et maire de Pau soutient Alain Juppé dans le cadre de la primaire de la droite et du centre, mais ne cache pas son intention de se présenter à l’élection présidentielle en cas de défaite du maire de Bordeaux. En particulier si c’est Nicolas Sarkozy qui l’emporte.

Posture qui agace

Une posture qui a le don d’agacer l’ancien chef de l’État. Interrogé en duplex depuis la Corse par Europe 1, Nicolas Sarkozy s’est emporté contre François Bayrou : "Je n’aime pas les gens qui participent à une compétition et qui en contestent les règles." Avant de préciser le fond de sa pensée : "Je dis simplement à M. Bayrou et à M. Lagarde (président de l’UDI qui soutient également Alain Juppé, ndlr) que si l’on soutient un candidat à la primaire, on s’engage à respecter les règles de la primaire."

De fait, l'attitude de François Bayrou laisse la place à une certaine ambiguïté. S'il soutient Alain Juppé, le centriste prend bien soin de ne pas assister aux meetings du maire de Bordeaux. Une manière de suffisamment conserver ses distances avec Juppé en cas de défaite de ce dernier. Et de préserver ses chances pour une éventuelle 4e candidature consécutive à la fonction suprême.

Inimitié réciproque

Quoi qu'il en soit, Nicolas Sarkozy ne porte pas François Bayrou dans son cœur, et c’est réciproque : en 2012 le maire de Pau avait appelé à voter pour François Hollande au 2e tour, contribuant ainsi pour une large part à la défaite de l’ancien maire de Neuilly. Nicolas Sarkozy n’a d’ailleurs pas manqué de rappeler le passif de François Bayrou : "La règle c’est surtout de ne pas se servir du socialisme et de celui qui nous y a fait entrer, c’est-à-dire M. Bayrou", a-t-il conclu.

Nicolas Sarkozy s’attaque à François Bayrou, qu’il accuse de manquer de loyauté
Nicolas Sarkozy ne comprend pas que François Bayrou envisage de se présenter à l'élection présidentielle si Alain Juppé perd la primaire de la droite et du centre / ©maxppp
Ajouter un commentaire