Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

Notre-Dame-des-Landes : Yannick Jadot et José Bové défendent Ségolène Royal face à Manuel Valls

Dans le conflit qui l’oppose à Manuel Valls sur l’aéroport Notre-Dame-des-Landes, Ségolène Royal a bénéficié ce 27 octobre du soutien des députés européens Yannick Jadot et José Bové.

Ségolène Royal affaiblit-elle l’État en s’opposant publiquement au Premier ministre sur la question de l’aéroport Notre-Dame-des-Landes ? Alors que Manuel Valls est partisan de l’évacuation des zadistes et de la mise en chantier du nouveau site, sa ministre de l’Écologie se montre beaucoup plus réservée, allant jusqu'à réclamer la tenue d'un nouveau référendum local.

Au point de passablement énerver le chef du gouvernement. Hier 26 octobre, Manuel Valls a estimé que Ségolène Royal affaiblissait l’autorité de l’État, sans pour autant prendre la moindre sanction à son encontre.

Incohérence au sommet de l’État

La ministre de l’Écologie, si elle bénéficie d’une réelle liberté dans l’équipe gouvernementale, est aussi soutenue à l’extérieur. Ce matin sur RTL, le député européen et candidat à la primaire écologiste Yannick Jadot a estimé que sa position sur Notre-Dame-des-Landes relevait du "bon sens". Il a aussi pointé le fait que les bisbilles entre Valls et Royal ne sont pas la seule incohérence au sommet de l’État, visant un François Hollande qui défend publiquement l’aéroport et qui tient la position adverse lors de ses confidences avec les journalistes.

Infraction avec le droit européen

De son côté sur France Inter José Bové a lui aussi déclaré que "Ségolène Royal a raison." Sur le fond du dossier, le militant altermondialiste et député européen évoque un "simulacre de démocratie" pour parler du référendum local qui a validé le projet. Selon lui la consultation a été organisée "sur-mesure pour être sûr que le oui passe." José Bové estime que le projet ne pourra de toute façon jamais voir le jour car il serait en infraction avec le droit européen.

Notre-Dame-des-Landes : Yannick Jadot et José Bové défendent Ségolène Royal face à Manuel Valls
José Bové et Yannick Jadot ont tous les deux pris la défense de Ségolène Royal sur l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes / ©France Inter et RTL
Ajouter un commentaire