Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

ONPC – Emmanuelle Cosse mal à l’aise quand Yann Moix lui rappelle ses tweets anti-Hollande

Sur le plateau d’On n’est pas couché samedi soir, Yann Moix est revenu sur les tweets assassins qu’Emmanuelle Cosse publiait sur Twitter avant d’être nommée ministre par François Hollande. Passé le moment de gêne, l’écologiste revendique d’avoir pris ses responsabilités sans jamais renier ses convictions.

L’entrée au gouvernement d’Emmanuelle Cosse en février dernier avait fait l’effet d’une bombe chez les écologistes.  Déjà très affaibli par des querelles intestines, le départ de la secrétaire générale du parti EELV avait contribué à fracturer encore un peu plus un parti déjà très morcelé. À l’époque, Emmanuelle Cosse s’était attiré les foudres de ses anciens collègues qui dénonçait au mieux un opportunisme, au pire une véritable trahison.

Et pour cause, avant son entrée au gouvernement, la ministre ne cachait pas son désaccord profond avec François Hollande, n’hésitant pas à moquer sur Twitter la ‘’connerie’’ du chef de l’État ou l’incompétence de Ségolène Royal, ministre de l’Écologie. Sur le plateau d’On n’est pas couché ce samedi, Yann Moix s’est fendu d’un retour sur les tweets les plus assassins d’Emmanuelle Cosse. Grosse gêne.

‘’Moi, je n’ai jamais vu des gens tirer des buts depuis les tribunes’’

Mais Emmanuelle Cosse a bien travaillé sa défense : ce n’est pas la première fois qu’on lui rappelle ses sorties contre François Hollande. ‘’Vous me demandez qu’est-ce que vous faites là-dedans ? Ben vous savez quoi, j’agis ! (…)’Je crois que dans la vie on ne fait pas des choses avec des gens uniquement parce qu’on est d’accord avec eux. Vous ne vous mettez pas en couple avec quelqu’un uniquement parce que vous êtes d’accord avec lui, dans votre travail vous n’êtes pas toujours d’accord avec votre employeur et vos patrons, c’est pareil en politique. Moi je cherche à agir’’, martèle-t-elle.

Le déclic, pour Emmanuelle Cosse, a sonné le soir des élections régionales de 2015. Face à la montée du Front national, réalisant ses meilleurs scores en région PACA et Hauts de France, l’écologiste décide qu’il est temps de ‘’prendre ses responsabilités’’. ‘’Ça fait réfléchir sur qu’est-ce qu’on fait dans la gauche, qu’est-ce qu’on fait en tant que personnalité politique et de savoir où est ce qu’on reste ? Est-ce qu’on reste dans les tribunes ? Moi j’ai jamais vu des gens tirer des buts depuis les tribunes ou est ce qu’on se décide de prendre ses responsabilités ?’’.  Si la ministre reconnaît des désaccords, notamment sur la déchéance de nationalité ou sur l’utilisation du 49.3 auxquels elle est fermement opposée, elle revendique d’avoir pris le parti de l’action.

Démission d'Emmanuel Macron : Emmanuelle Cosse est
Emmanuelle Cosse mal à l'aise face à Yann Moix qui lui rappelle ses tweets anti-Hollande / ©maxppp
Ajouter un commentaire