Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

Polémique sur le burkini : Jean-Christophe Cambadélis accuse la droite d'"instrumentalisation"

Alors que la polémique sur le burkini n'en finit plus d'agiter la sphère politique, Jean-Christophe Cambadélis a accusé sur Europe 1 Les Républicains d'"instrumentaliser cette question".

Invité sur Europe 1 ce vendredi 26 août, où il a également nié avoir dissimulé les résultats d'un sondage donnant Arnaud Montebourg vainqueur de la primaire, Jean-Christophe Cambadélis est revenu sur la polémique qui agite la France depuis plusieurs jours. Pour le premier secrétaire du Parti socialiste, comme pour Najat Vallaud-Belkacem, "la prolifération des arrêtés anti-burkini n'est pas bienvenue". Le proche de François Hollande a d'ailleurs estimé qu'il n'y avait aucune contradiction entre les propos de Manuel Valls et ceux de la ministre de l'Éducation nationale. Mais Jean-Christophe Cambadélis avance une théorie pour expliquer l'omniprésence du burkini dans le débat national. Pour lui, tout est la faute de la droite.

Théorie du complot

Pour le premier secrétaire du Parti socialiste, "nous sommes dans une situation où, à l'évidence, un parti politique, Les Républicains, même pas le Front national, Les Républicains, instrumentalise cette question pour essayer de progresser dans les sondages". Jean-Christophe Cambadélis souhaite ainsi que la question de l'islam ne monopolise pas le débat public. "La question de l'islam est une des questions posées à la France, elle ne doit pas être la question qui permet de ne pas poser le reste des problèmes". Sur Twitter, le proche de François Hollande est allé encore plus loin, estimant que "parler de l'islam permet d'éviter d'évoquer la réussite gouvernementale sur le chômage". La polémique n'est pas prête de s'éteindre, puisque le Conseil d'État a invalidé l'arrêté anti-burkini pris à Villeneuve-Loubet, sur la Côte-d'Azur, ce vendredi 26 août. La décision du Conseil d'État fera désormais jurisprudence et permettra, en cas de recours, d'annuler tout arrêté anti-burkini contesté.

Polémique sur le burkini : Jean-Christophe Cambadélis accuse la droite d'
Pour Jean-Christophe Cambadélis, la polémique sur le burkini profite à la droite / ©Europe 1
Ajouter un commentaire