Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

Primaire à gauche : Arnaud Montebourg rappelé à l’ordre par la Haute autorité

La Haute autorité de la primaire a rappelé à l’ordre Arnaud Montebourg suite à sa déclaration au micro de RTL dans laquelle il invitait les électeurs de droite à voter pour lui.

On s’en souvient, Arnaud Montebourg avait créé la polémique le 24 novembre sur RTL en invitant les électeurs de droite à voter pour lui pour faire barrage à François Hollande. Une sortie de route pas du tout appréciée par les amis du président de la République : le maire de Dijon François Rebsamen, le patron des sénateurs socialistes Didier Guillaume et son homologue à l’Assemblée nationale Bruno Le Roux (entre temps devenu ministre de l’Intérieur) avaient saisi la Haute autorité de la primaire (HAPC) dès le lendemain.

De l’eau a coulé sous les ponts depuis et François Hollande s’est de lui-même retiré de la compétition. La HAPC, présidée par Thomas Clay, n’en a pas moins rendu un avis le 6 décembre dans lequel elle "estime (...) que tout appel à une violation des règles (...) – qu'il s'agisse d'inviter des électeurs à prendre des engagements contraires à leurs convictions en déclarant adhérer aux valeurs de la gauche, ou qu'il s'agisse d'appeler à contourner les Primaires Citoyennes, alors qu'elles sont prévues par les statuts du Parti socialiste et que le principe a été adopté à l'unanimité par le Conseil National du même Parti – contrevient à l'esprit des Primaires et pourra être sanctionné".

Quelles sanctions ?

De quelle nature les "sanctions" envisagées seraient-elles ? Cela, la HAPC ne le dit pas. Il est à noter que Thomas Clay est un ami proche d’Arnaud Montebourg. Le président de la Haute autorité s’est d’ailleurs satisfait dans le même avis que "l'émetteur [Arnaud Montebourg, ndlr] de cet appel en a immédiatement corrigé de lui-même l'aspect le plus saillant, lors de la même émission". Avertissement sans frais, donc.

La HAPC ne s’est pas contentée de cibler Arnaud Montebourg. Elle a aussi rappelé à l’ordre d’autres ténors du PS qui avaient mis en doute l’utilité même de la primaire quand il était encore question de la candidature de François Hollande. Bruno Le Roux, par exemple, avait critiqué l’opportunité pour François Hollande de participer à la primaire en estimant qu’elle "ne permet pas" le "rassemblement."

Des propos certes frappés d’obsolescence depuis le retrait du chef de l’État et l’entrée dans la compétition de Manuel Valls, mais sur lesquels la HAPC a aussi tenu à revenir. Il n'y a pas de raison.

Primaire à gauche : Arnaud Montebourg rappelé à l’ordre par la Haute autorité
La Haute autorité de la primaire de la gauche a rappelé à l'ordre Arnaud Montebourg pour ses propos invitant les électeurs de droite à participer au vote / ©maxppp
Ajouter un commentaire