Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Primaire à gauche : Benoît Hamon "ne conçoit pas" que François Hollande puisse se dérober

Benoît Hamon refuse d’envisager l’absence de François Hollande à la primaire de la gauche. Pour le député de l’Yvelines, cette hypothèse pourtant de plus en plus probable est "inenvisageable."

Le sol est en train de se dérober sous les pieds du candidat Benoît Hamon. À mesure qu’approche la date limite du 15 décembre pour déposer son dossier de candidature à la primaire de la gauche – et que rien n’indique que le Château ait l’intention de s’y plier –, la nervosité envahit progressivement les candidats déjà déclarés, en particulier Arnaud Montebourg et Benoît Hamon.

Ce dernier était l’invité des 4 Vérités sur France 2 ce 1er décembre et il avait du mal à cacher son désarroi face à l’hypothèse de plus en plus probable d’une candidature en roue libre de François Hollande.

"Tournure complètement différente"

Il refuse d’ailleurs encore d’envisager l’hypothèse : "Si le président de la République s’affranchit d’un processus démocratique qui est celui du parti dont il est issu pour dire je m’envole tout seul, soutenu par le Premier ministre Manuel Valls… à cette étape je ne le conçois pas", a déclaré le député des Yvelines, qui a tout de même reconnu que "des primaires sans le président de la République » prendraient "une tournure complètement différente."

Que fera Benoît Hamon ?

Contrairement à Arnaud Montebourg qui laisse entendre qu’en l’absence de François Hollande à la primaire il n’hésiterait pas à se présenter directement à l’élection présidentielle, Benoît Hamon ne dit rien de la position qu’il adoptera si la primaire est sabordée par l'absence du chef de l'État.

Primaire à gauche : Benoît Hamon
La possible absence de François Hollande à la primaire de la gauche compliquerait sérieusement la tâche de Benoît Hamon / ©France 2
Ajouter un commentaire
Breaking News