Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Primaire à gauche : pourquoi les sondages sont à manier avec des pincettes

Qui remportera la primaire de la gauche ? Si le résultat sera connu au soir du 29 janvier, les sondages sont loin d’avoir trouvés le vainqueur de ce scrutin. Selon les enquêtes d’opinion, Arnaud Montebourg et Manuel Valls joueraient des coudes pour remporter la primaire de la Belle Alliance Populaire mais la marge d’erreur est non négligeable. Difficile de se faire une idée du véritable favori de ce scrutin dans ces cas-là.

A utiliser avec parcimonie. Alors que le premier débat qui oppose les sept candidats de la primaire de la gauche se tient ce jeudi 12 janvier, l’issue de ce scrutin semble plus incertaine que jamais. Les sondages publiés récemment n’aident pas forcément à trouver le favori de ce scrutin. Si un trio se distingue – Arnaud Montebourg, Manuel Valls et Benoît Hamon-, rien n’est encore gagné pour les trois socialistes. Les scores diffèrent d’une enquête d’opinion à l’autre. Si l’ancien Premier ministre fait la course en tête au premier tour, il serait battu au second par le chantre du made in France comme l’indique un sondage Kantar Sofres One Point pour RTL, Le Figaro et LCI. Cependant, la marge d’erreur est non négligeable comme le rappelle Le Monde dans un article du 5 janvier. Le nombre d’indécis est conséquent et pourrait faire pencher la balance.

Les débats de la primaire à gauche feront-ils bouger les choses ?

De plus, Si Arnaud Montebourg et Benoît Hamon ont le vent en poupe, quels seront leur taux de popularité après les trois débats qui se tiennent les 12,15 et 19 janvier ? A l’instar de la primaire de la droite et du centre, qui a vu François Fillon revenir dans la course pour ensuite triompher face à Alain Juppé, les débats peuvent changer la donne. Pour connaitre le vainqueur de la primaire de la Belle Alliance Populaire, il faudra attendre le 29 janvier prochain. 

Primaire à gauche : pourquoi les sondages sont à manier avec des pincettes
Les résultats de la primaire à gauche donnés par les sondages sont à considérer avec la plus grande prudence / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News