Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Primaire de la droite : Chantal Jouanno appelle François Fillon à adoucir son projet

La sénatrice UDI Chantal Jouanno, qui soutient Alain Juppé, appelle François Fillon à davantage tenir compte des positions du centre sur les questions de société et d’environnement. Faute de quoi, estime l’élue, les centristes ne se retrouveront pas dans le projet du député de Paris.

La victoire semble promise à François Fillon au second tour de la primaire de la droite et du centre. Mais pour Chantal Jouanno, à l’instar de nombreux élus centristes, les positions du député de Paris en matière de société et d’environnement apparaissent trop droitières pour envisager un ralliement sans concession au soir du second tour.

"Sur certains sujets, et tout particulièrement l’environnement et les questions de société, il faudra que François Fillon fasse vraiment un pas pour pouvoir rassembler", a déclaré la sénatrice UDI ce 24 novembre au micro d’Europe 1. Dans le collimateur de Chantal Jouanno, la place accordée par François Fillon à Sens Commun, La Manif pour tous ou Frigide Barjot ainsi que la volonté du député de Paris de relancer les OGM, le nucléaire ou "peut-être le gaz de schiste." Autant d’éléments qui constituent à ses yeux "une faute."

Plus de candidature de l'UDI en vue

Selon elle, la conséquence est que "les adhérents, les militants, les sympathisants du centre ne se retrouveront peut-être pas dans les valeurs qui sont aujourd’hui portées par François Fillon." Mais que le favori des sondages se rassure, l’UDI ne prévoit pas de lancer une candidature dissidente : "Aujourd’hui ce n’est pas du tout à l’ordre du jour", a promis Chantal Jouanno.

Une position qui n'a pas toujours été aussi franche sur le sujet, le patron de l'UDI Jean-Christophe Lagarde ayant à plusieurs reprises annoncé que le parti pourrait présenter un candidat si Nicolas Sarkozy remportait la primaire. La configuration inattendue d'une possible victoire de Fillon a visiblement modifié la donne, mais pas les inquiétudes des centristes à l'égard d'un candidat qui penche trop à droite à leur goût.

Macron ? pas sincère

Au point de se tourner vers Emmanuel Macron ? "J’ai un doute sur la sincérité d’Emmanuel Macron", a répondu Chantal Jouanno, estimant que sa déclaration de candidature la veille du premier tour de la primaire de la droite et du centre n’était pas intervenue au meilleur moment. "Ça fait longtemps que je lui tends la main pour discuter, j’avais même dit que j’allais lui donner une carte de membre d’honneur de l’UDI, a-t-elle ajouté. Il n’a pas discuté jusqu’à présent et tout à coup il voudrait discuter. Donc j’ai un problème sur la sincérité d’Emmanuel Macron."

Primaire de la droite : Chantal Jouanno appelle François Fillon à adoucir son projet
Chantal Jouanno estime que François Fillon aura du mal à rassembler s'il n'adoucit pas un peu son programme / ©Europe 1
Ajouter un commentaire