Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Procès Lagarde : la directrice du FMI assure avoir "payé pour Nicolas Sarkozy"

Christine Lagarde a été jugée coupable de "négligence" dans l'affaire Tapie-Crédit Lyonnais, par la Cour de justice de la République. La directrice générale du FMI estime avoir payé pour Nicolas Sarkozy comme Alain Juppé pour Jacques Chirac en 2004 , selon une information révélée par nos confrères du Canard Enchainé.

Même combat ? La Cour de justice de la République a jugé Christine Lagarde coupable de "négligence" dans l’affaire Tapie-Crédit Lyonnais. Et même si la directrice du FMI est exemptée de peine et que rien ne sera inscrit sur son casier judiciaire, l’ancienne ministre de l’Économie vit mal cette condamnation. Selon le Canard Enchainé du 21 décembre, elle aurait même déclaré devant ses proches, lors de l’annonce du verdict : "J’ai payé pour Sarkozy, comme jadis Juppé avait payé pour Chirac." Par cette déclaration, Christine Lagarde fait directement référence à la condamnation d’Alain Juppé en 2004 dans l’affaire des emplois fictif de la ville de Paris. A la différence que Christine Lagarde est dispensée de peine, alors qu’Alain Juppé avait écopé de 14 mois de prison avec sursis et un an d’inéligibilité.

Christine Lagarde se compare à Alain Juppé

Christine Lagarde qui n’avait pas attendu le verdict et avait quitté Paris pour Washington, s’était avouée "inquiète" pour son poste de directrice générale du FMI. L'ancienne ministre de l'Économie aurait pu écoper d’un an de prison et de 15 000 euros d’amende. Il n’en est rien. Le conseil d’administration du FMI lui aurait même renouvelé "sa pleine confiance." Une décision de justice qui a provoqué la colère de certains élus comme François Bayrou par exemple. Il a déclaré sur son compte Twitter : "La question de l’égalité des justiciables devant la justice, selon que vous serez puissant ou misérable, est aujourd’hui posée." Bernard Tapie a également commenté cette condamnation dans les colonnes du Monde. Il la juge "nulle et déplacée."

Procès Lagarde : la directrice du FMI assure avoir
Christine Lagarde estime avoir "payé pour Nicolas Sarkozy" comme Alain Juppé pour Jacques Chirac en 2004 / ©maxppp
Réagissez à l'actu
Par boyaux rouges, le mercredi 21 décembre à 20:39
PROCÈS LAGARDE : LA DIRECTRICE DU FMI ASSURE AVOIR "PAYÉ POUR NI
Avoir payé ? C'est pas trop cher, coupable mais pas condamné !
Ajouter un commentaire