Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Quand Marine Le Pen trouve un point commun à Emmanuel Macron et Justin Bieber

Invitée de RTL ce 16 janvier, Marine Le Pen a ironisé sur Emmanuel Macron, selon elle le "candidat de Bruxelles." La patronne du Front national a aussi estimé que les médias expriment une "fascination puérile" pour le patron d’En Marche! comme le fait le chanteur à succès Justin Bieber.

Marine Le Pen est bien rentrée de New York. Si elle n’a pas rencontré Donald Trump, assurant avoir effectué un "déplacement privé" qui n’était pas à son agenda de campagne et évoquant ses "recherches de financement", la patronne du Front national et candidate à l’élection présidentielle n’a en revanche pas retenu ses coups à l’encontre d’Emmanuel Macron.

Marine Le Pen a notamment ironisé sur la récente visite du fondateur d’En Marche ! sur les terres frontistes d’Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais, l’accusant volontiers de suivisme. "Il commence à me suivre un peu partout, il fait comme Mélenchon, il va à Hénin-Beaumont, je fais un meeting à Lyon et du coup il vient à Lyon."

Curieusement, et contrairement à la plupart des leaders du FN, elle n’est pas revenue sur les déclarations d’Emmanuel Macron sur les habitants du Nord de la France. L’ancien ministre de l’Économie a affirmé que "l’alcoolisme et le tabagisme se sont peu à peu installés dans le bassin minier", suscitant des réactions indignées du maire de la ville Steeve Briois, mais aussi à gauche par exemple via Pierre Laurent le patron du Parti communiste.  

À peine mieux que Justin Bieber

En revanche elle n’a pas manqué de dénoncer Emmanuel Macron comme "le candidat de Bruxelles", de "l’ultralibéralisme" et "de l’austérité." Et surtout comme le "candidat des médias" : "La fascination puérile des médias pour ce candidat en est presque drôle, a-t-elle lancé. Au-dessus de ça, il y a les jeunes filles à la sortie du concert de Justin Bieber."

Marine Le Pen s’attirera-t-elle les foudres des fans du chanteur canadien avec cette déclaration ? Gilbert Collard, lui, a été vivement critiqué par les crêpiers bretons après une petite phrase sur des stages de crêpiers.

Marine Le Pen dénonce la
Pour Marine Le Pen, la "fascination puérile" des médias pour Emmanuel Macron vaut à peine mieux que celle des jeunes filles pour Justin Bieber / ©RTL
Ajouter un commentaire