Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

Rachida Dati accuse Alain Juppé de mépriser les Français

"Quel mépris ! Quel mépris pour les Français ! Ça, c'est typique de l'élite" a lancé Rachida Dati à propos d’Alain Juppé. Le candidat à la primaire de droite s’est attiré les foudres de l’eurodéputée. Cette dernière est revenue sur son refus des référendums demandés par Nicolas Sarkozy ainsi que sur sa condamnation par le tribunal correctionnel de Nanterre en 2004.

Invitée d’Audrey Crespo-Mara sur le plateau de LCI, Rachida Dati ne s’est pas privée de tacler Alain Juppé. Le candidat à la primaire de la droite et du centre avait réagi à une proposition de Bruno Le Maire qui consistait à interdire aux candidats de se présenter à une élection si leurs casiers n’étaient pas vierges. "En matière judiciaire, il vaut mieux avoir un passé qu'un avenir", avait-il rétorqué. Pour rappel, Alain Juppé avait été condamné en janvier 2004 à dix-huit mois de prison avec sursis pour prise illégale d’intérêt. En tant que soutient de Nicolas Sarkozy, Rachida Dati en a profité pour relancer la polémique et défendre son candidat. "Avec le passé il y a une certitude, il a été condamné. Avec l'avenir, il y a toujours un espoir, notamment l'espoir du non-lieu".

Rachida Dati sur Alain Juppé : "Quel mépris ! Quel mépris pour les Français ! Ça, c'est typique de l'élite"

L’ancienne ministre de la Justice ne s’est pas arrêtée là. Lundi dernier, Alain Juppé avait fortement critiqué les propositions de référendums faites par le chef du parti Les Républicains sur le regroupement familial et les fichés S. Rachida Dati est formelle : il s’agit d’un "mépris pour les Français".  Selon la députée européenne, l’avis des Français est essentiel pour traiter les problèmes de sécurité, notamment en ce qui concerne les frontières ainsi que la maîtrise des flux migratoires.

Alain Juppé étant très nettement en tête dans les sondages, le camp Sarkozy tente coûte que coûte de relancer la campagne de leur candidat. L'enquête Kantar Sofres-OnePoint pour Le Figaro, RTL et LCI a crédité Alain Juppé de 42 % des intentions de vote au premier tour contre seulement 28% pour l’ancien Président. Mais pour Rachida Dati, pas de panique, Nicolas Sarkozy reste le favori des électeurs Républicains et il n’y a donc aucune raison de tenter un rapprochement avec les électeurs FN. "Nicolas Sarkozy n'a jamais fait appel, jamais fait appel, au Front national. Il appelle tous les électeurs qui sont de droite et du centre pour voter à la primaire. Il est cohérent. Alors que M. Juppé, il appelle à la gauche, il appelle aux déçus du hollandisme", a fustigé la maire du VIIe arrondissement de Paris. 

Coralie Deleplace

Rachida Dati sur Juppé : « Quel mépris ! Quel mépris pour les Français ! Ça, c'est typique de l'élite »
Rachida Dati sur Alain Juppé : "Quel mépris ! Quel mépris pour les Français ! Ça, c'est typique de l'élite" / ©(c) Maxppp
Ajouter un commentaire