Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Sarkozy et les Gaulois : Vallaud-Belkacem déroule l’histoire de France, Ciotti ne voit pas le problème

Les propos de Nicolas Sarkozy sur les ancêtres gaulois des Français font réagir l’ensemble de la classe politique. La ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem lui a proposé un abrégé d’histoire de France sur iTélé. De l’autre côté de l’échiquier, son porte-parole Éric Ciotti dénonce un procès en sorcellerie.

Nicolas Sarkozy excelle dans l’art d’imposer ses thèmes dans le débat public. Cela s’est encore vérifié hier 19 septembre lors du meeting de Franconville au cours duquel il a défendu une vision stricte de l’assimilation. Selon l’ancien président de la République, « au moment où vous devenez français, vos ancêtres sont les Gaulois. »

Des propos qui n’ont pas manqué de faire réagir ses adversaires politiques, parmi lesquels la ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem qui était l’invitée d’iTélé ce matin. NVB a improvisé un cours d’histoire de France dans lequel elle rappelle à Nicolas Sarkozy que « oui, il y a parmi nos ancêtres des Gaulois, il y a aussi des Romains, des Normands, des Celtes, des Burgondes. » Avant d’ajouter : « Les Niçois nous ont rejoints, les Corses, les Franc-Comtois, la Guadeloupe, la Martinique et puis après aussi des Arabes, des Italiens, des Espagnols. » La ministre a conclu par « c’est ça la France. Stop aux discours étriqués qui ne nous mènent nulle part. Stop au repli sur soi. »

Père hongrois

Nicolas Sarkozy a-t-il pour autant défendu le repli sur soi ? Celui qui s’était décrit comme un « petit Français de sang mêlé » dans son discours d’investiture de 2007 ne s’est pas contenté d’invoquer les Gaulois dans le discours de Franconville. Il a aussi mis en avant ses propres origines étrangères pour inviter les Français à se défaire de leurs racines et se fondre dans le creuset de l’histoire nationale : « Mon père est hongrois, on ne m’a pas appris l’histoire de la Hongrie. Mon grand-père maternel est grec, on ne m’a pas appris l’histoire de la Grèce. Au moment où je suis français, j’aime la France, j’apprends l’histoire de France, je parle le français et mes ancêtres sont les ancêtres de la France. C’est ça l’assimilation. »

Parmi les fidèles soutiens de l’ancien président de la République, Éric Ciotti ne comprend pas qu’on s’émeuve que Nicolas Sarkozy « dise que nos ancêtres sont les Gaulois ». « Jusqu’à quand on va nier les évidences (sic) ? a demandé le porte-parole de l’ex-patron des Républicains. Est-ce que si demain Nicolas Sarkozy dit que la Terre est ronde, on va lui faire un procès en sorcellerie parce que c’est Nicolas Sarkozy qui l’a dit ? »

Les propos de Nicolas Sarkozy sur les ancêtres gaulois des Français font réagir l’ensemble de la classe politique. La ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem lui a proposé un abrégé d’histoire de France sur iTélé. De l’autre côté de l’échiquier, son porte-parole Éric Ciotti dénonce un projet en sorcellerie.
A droite comme à gauche, les propos de Nicolas Sarkozy sur les ancêtres gaulois des Français font réagir / ©RFI et iTélé
Réagissez à l'actu
Par roro, le mardi 20 septembre à 13:34
les gaulois
Oui dans les livres d'histoire il est bien stipulé nos ancêtres les gaulois
Ajouter un commentaire