Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Ségolène Royal se fait tacler par Gilles Carrez sur sa gestion des inondations

Ségolène Royal, Ministre de l’Écologie a dressé ce vendredi le bilan des inondations qui touchent plusieurs départements français. Le député Les Républicains du Val-de-Marne, Gilles Carrez en a profité pour la tacler, la sommant d’agir

"Nous sommes au travail !" C’est la phrase phare de Ségolène Royal en interview, pour signifier à tous, que le Gouvernement est en action. Mais justement, que fait la Ministre de l’Écologie alors que les inondations ont touché dramatiquement plusieurs départements français ? C’est la question que se pose de Gilles Carrez. Mercredi, elle était en déplacement à Nemours auprès des sinistrés, pour constater les dégâts et l’évacuation de quelques 3000 victimes. Elle a également survolé la ville à bord d’un hélicoptère de la gendarmerie nationale.

Premier bilan

Et ce matin, Ségolène Royal était l’invitée des 4 vérités sur France 2, pour dresser un premier bilan de la catastrophe : "Ce qui va être encore plus douloureux pour les familles qui ont perdu leur habitation, les chefs d'entreprise qui ont perdu leur entreprise, les salariés aussi qui vont être au chômage technique, c'est que la décrue va être très lente". Un bilan pas franchement encourageant, et qui a fait bondir le président LR de la commission des finances de l’Assemblée nationale : "J’aimerais qu’elle nous dise comment agir". En clair, un peu moins de constatations et plus d’actions... Il faut dire qu’à travers les régions touchées, c’est un peu le flou. La seine continue de monter et Ségolène Royale l’a déjà annoncé : en Île-de-France par exemple "des rez-de-chaussée vont être atteints, des caves vont être inondées". Les réseaux de transports sont perturbés. Du côté des récoltes, les cultures de blé et de maïs pourraient être fortement impactées. Ce vendredi, c'est Manuel Valls qui sera en déplacement en Essonne, département touché par les inondations. L’état de catastrophe naturelle doit être déclaré.

Ségolène Royal taclée par Gilles Carrez sur sa gestion des inondations
Le député LR Gilles Carrez très remonté contre Ségolène Royal / ©France 2 ©Europe 1
Ajouter un commentaire