Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

Sylvie Goulard juge inapproprié l’emploi du terme « guerre » pour parler du conflit avec Daech

La députée européenne Sylvie Goulard (ADLE – centriste) était l’invitée des 4 Vérités ce 28 juillet. Interrogée sur le conflit avec Daech, elle estime que le terme de « guerre » ne correspond pas à la réalité.

Les va-t-en-guerre de tous bords politiques en prennent pour leur grade avec Sylvie Goulard. Alors que le mot « guerre » est sur toutes les lèvres depuis les attaques terroristes du 13 novembre 2015 – le président de la République François Hollande avait employé le terme dans les heures qui suivirent cet attentat sans précédent qui a causé la mort de 130 personnes –, la députée européenne Sylvie Goulard juge pour sa part qu’il ne correspond pas à la situation actuelle.

Droit international

Elle s’en est expliquée ce jeudi 28 juillet sur le plateau des 4 Vérités, sur France 2, arguant notamment d’arguments juridiques : « En droit international la guerre ça correspond, jusqu’à présent en tout cas, à des conflits entre États. On n’a pas un État en face de nous, on a une menace extrêmement fragmentée », a-t-elle souligné.  

Sur un plan plus pratique, la députée européenne a rappelé ce qu’impliquerait une véritable guerre si elle était vécue sur le sol français. « Je crois que les générations parmi les gens qui nous écoutent qui ont connu la Seconde Guerre mondiale se rappellent une situation qui était extrêmement différente, de couvre-feu, de menace physique quotidienne, de conscription… »

Pour Sylvie Goulard, le maintien de l’essentiel des événements festifs et sportifs – les fêtes de Bayonne actuellement, l’Euro de football ou le Tour de France tout récemment – illustre d’ailleurs le fait que la France n’est pas véritablement en guerre. Ou à tout le moins qu’elle n’en a pas encore accepté tous les conséquences.

Sylvie Goulard juge inapproprié l’emploi du terme « guerre » pour parler du conflit avec Daech
Pour la députée européenne Sylvie Goulard, le terme "guerre" est inapproprié pour parler du conflit avec Daech / ©France 2
Ajouter un commentaire