Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

Tags antisémites sur une école de Montreuil : les réactions des politiciens

Des écritures à caractère antisémite et raciste ont été découverts le dimanche 25 décembre sur le portail d'une école publique de Montreuil. Ce geste a suscité la colère de la classe politique.

Des inscriptions racistes et antisémites ont été retrouvées le dimanche 25 décembre sur le portail d'une école maternelle publique Anne Frank dans la ville de Montreuil, dans le département de Seine-Saint-Denis.

Les messages qui recouvrent le portail, ouvertement antisémites et racistes ont été découvertes vers 16 h. Il était écrit : "Juden verboten" et "sale juifs et Roms". Ces inscrpitions sont accompagnées d'étoiles de David et de croix gammées. Depuis un commissaire s'est rendu sur place constant les faits dans une zone qui n'était pas surveillée par des caméras.

Le maire de la ville Patrice Bessac est intervenu sur Twitter pour condamner les faits : "Je condamne avec la plus grande fermeté les incriptions racistes et antisémites qui ont été faites sur l'école Anne Frank de Montreuil." 

Dès le lundi 26 décembre, des agents municipaux étaient à l'oeuvre pour effacer ces inscriptions. L'élu Gaylord Le Chequer a publié un tweet montrant les photos du portail vandalisé.

Les politiciens réagissent sur les réseaux sociaux

Face à ces tristes messages, les politiciens ont fermement condamné cet acte. Najat Vallaud-Belkacem a écrit sur Twitter : "Abjectes inscriptions antisémites et racistes sur les murs de l'école Anne Frank de Montreuil. Cet acte ne restera pas impuni".

Le premier Secrétaire du Parti Socialiste, Jean-Christophe Cambadélis a quant à lui écrit : "Souiller la mémoire d'Anne Frank c'est assassiner une seconde fois les victimes du nazisme. La justice ne doit pas trembler".

Le ministre de l'Intérieur, Bruno Le Roux estime que "les inscriptions racistes et antisémites à l'entrée de l'école Anne Frank de Montreuil : un acte inqualifiable qui doit être fermement condamné", a-t-il déclaré.

Tags antisémites sur une école de Montreuil : les réactions des politiciens
Des écritures à caractère antisémite et raciste ont été découverts le dimanche 25 décembre sur le portail d'une école publique de Montreuil. Ce geste a suscité la colère de la classe politique. / ©maxppp
Ajouter un commentaire