Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Déjà Vu

Terrorisme : Pour Louis Aliot, les maires sont aussi responsables

Invité ce vendredi matin sur France Info, Louis Aliot, vice-président du Front National, a critiqué la politique française en matière de lutte contre le terrorisme. Il accuse particulièrement certains maires de France de fermer les yeux sur le développement de "l’idéologie totalitaire islamiste" dans leur ville, dans un but électoral.

Alors qu’un nouvel attentat a frappé la France cette semaine, on se renvoie la balle du côté des politiques. Entre accusations et propositions, à gauche et à droite on cherche un responsable à cette montée de l’islamisme radical. Et pour Louis Aliot, vice-président du FN, il faut regarder du côté des municipalités. Il accuse notamment les maires de France d’avoir laissé faire, à des fins politiques : "Rien n’a été fait dans notre pays, pour mettre fin au développement dans beaucoup de quartiers de France de l’idéologie totalitaire islamiste (…) la plupart du temps par clientélisme politique municipal car ces gens-là sont de la chair à canon électorale pour beaucoup de maires de France".

Louis Aliot précise par ailleurs, qu’il n’est pas le seul à dénoncer cela, faisant référence à un élu PS qui avait tenu les mêmes propos que lui tient aujourd'hui : "Il y a des maires qui autorisent tout, qui autorisent un certain nombre d’avancées communautaires dans leur mairie parce qu’ils savent très bien qu’en retour, ils auront des faveurs électorales…"

Déjà vu

Ce débat avait en effet déjà été lancé en novembre dernier, après les attentats de Paris. La conseillère régionale PS d’Île-de-France, Céline Pina était intervenue sur LCI pour dénoncer des manœuvres électorales par le maire de la ville de Brest, vis-à-vis d'un imam salafiste: "Il a fait en sorte qu’on puisse agrandir l’école coranique et il est bien entendu que l’imam de Brest ne cache pas ce qu’il va faire dans cette école coranique. On l’a financé, on l’a fait, on l’a même annoncé tout simplement parce que ça permettait de gagner des voix et peut être de garder la ville."

Le maire en question, François Cuillandre avait immédiatement démenti, dénonçant une "désinformation" sur sa page Facebook.

Terrorisme : Pour Louis Aliot, les maires sont aussi responsables
Louis Aliot reproche aux maires de fermer les yeux / ©maxppp
Ajouter un commentaire