Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Thierry Solère – Primaire : « Si on a 4 ou 5 candidats issus des Républicains, c’est le bout du monde »

Le député Les Républicains des Hauts-de-Seine était l’invité de Jean-Jacques Bourdin ce lundi 2 mai sur BFMTV et RMC. Du mouvement Nuit Debout aux soupçons d’espionnage dont il fait l’objet en passant par la surveillance en prison, l’élu a fait le tour de l’actualité. Surtout, le président du comité d’organisation des primaires 2016 de la droite et du centre a pointé du doigt les candidats quant à leur capacité à se faire élire. Non Stop Politique vous en dit plus.

Onze candidats déclarés à la primaire de la droite et du centre, certains dont Nicolas Sarkozy encore attendus. Un chiffre record qui promet une course aux parrainages harassante. Mais pour Thierry Solère, l’organisateur de la primaire de la droite et du centre, cela ne sert à rien de s’emballer. « Je leur ai dit ‘hé ho les membres de droite’, on cherche le prochain président de la République dans un pays où il y a du terrorisme,  de la pauvreté, 8 millions de pauvres, 6 millions de chômeurs, 25 % de nos jeunes, c’est difficile’ », débute le député LR. Au micro de Jean-Jacques Bourdin, Thierry Solère a pointé du doigt les capacités des candidats à concourir pour l’élection présidentielle. « Moi si vous me demandez de faire décoller un Airbus A380 à Roissy, je ne sais pas faire, si vous me demandez d’opérer quelqu’un du cœur qui a fait un infarctus, je ne sais pas faire. Donc être président de la République dans une France dans l’état dans lequel elle est, ce n’est pas ouvert à tout le monde », assène l’organisateur de la primaire de la droite et du centre.

« Il n’y en a que 3 ou 4 capables »

Pour Thierry Solère, le nombre de candidats capables de se présenter à l’élection présidentielle est assez réduit. « Si on a 3, 4 ou 5 personnes en capacité d’être candidats à cette primaire c’est le bout du monde dans cette famille politique. (…) De toute évidence, il n’y en a que 3 ou 4 capables et c’est déjà beaucoup, c’est une belle nouvelle, cela veut dire qu’il y a beaucoup de talents », se réjouit le député LR qui indique que son parti a mis en place des parrainages pour limiter le nombre de candidatures. Pour Thierry Solère, « 4 ou 5 candidats issus des Républicains c’est le bout du monde », affirme-t-il en sachant qu’il faut obtenir la signature de « 250 élus dont 20 parlementaires » et que « c’est très haut, c’est beaucoup plus haut que ce qu’avait fait la gauche en 2011 pour sa propre primaire », précise l’élu au micro de Jean-Jacques Bourdin. « On aura sur la ligne de départ que des présidentiables, d’ailleurs c’est fait pour ça. Et les Français, tous les Français, c’est eux qui vont venir choisir », conclut Thierry Solère qui n’a pas souhaité donner les noms des candidats « présidentiables ». 

Thierry Solere les Republicains
Thierry Solère parle de la primaire de la droite et au centre / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News