Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Verdun : Le FN a été choqué par les commémorations

Décidément, les commémorations de la bataille de Verdun n’auront pas fait l’unanimité. Après la polémique "Black M", le Front national s’est indigné de la mise en scène de l’événement ce dimanche, alors que des centaines de jeunes ont couru entre les tombes de soldats morts. Une vision qui a aussi choqué Les Républicains…

3 400 jeunes, français et allemands, sortant des bois et courant au milieu des tombes de miliers de soldats, singeant des duels pour finalement se réconcilier… La scène est signée Volker Schlöndorff, cinéaste allemand. C’est lui qui a imaginé cette "reconstitution" de la bataille de Verdun pour la cérémonie du centenaire, avec un but : représenter une nouvelle génération, une nouvelle Europe, unie. Mais la dimension artistique du projet n’a pas séduit en plein temps fort historique. Et les réactions ne se sont pas fait attendre. Après la polémique "Black M", le Front national a poussé un nouveau coup de gueule. Sur Twitter, Marine Le Pen s’est insurgée d’un "spectacle indécent" qui "consiste" à faire un jogging au milieu des tombes…". Même son de cloche de la part du vice-président du parti "choqué" ou encore de Marion Maréchal Le Pen : "Piétiner les tombes au son des tam-tams pour commémorer #Verdun2016. L'honneur de nos ancêtres a été bafoué."

Les Républicains choqués aussi…

Mais il n’y a pas qu’au Front national qu’on manque de s’étouffer. Du côté des Républicains aussi, on ne se remet pas d’un tel spectacle. L’un des porte-parole du parti, Guillaume Peltier dénonce sur les réseaux sociaux un "mauvais goût", soutenu par sa collègue Valérie Debord qui s’est fendue d’un tweet nostalgique et piquant : "1984 je faisais partie des jeunes assistant aux commémorations de #Verdun avec Khol/Mitterrand nous ne courions pas sur les tombes #décence". Des sentiments partagés par Nicolas Dupont-Aignant, président de Debout la République et même par certains journalistes. C’est le cas notamment d’Apolline De Malherbe. La journaliste politique de BFM TV est apparue très mal à l’aise : "Il y a des choses que l’on ne fait pas, courir entre les tombes, entre les morts de Verdun c’est effectivement quelque chose qui ne se fait pas."

Du côté du Gouvernement, on a gardé la face et répliqué avec un tweet philosophique signé du ministre de la Jeunesse, Patrick Kanner: "Grace à notre jeunesse, le vrai tombeau de nos morts c'est le cœur des vivants."

Le FN choqué par les commémorations de Verdun
Le FN choqué par les commémorations de Verdun / ©maxppp
Ajouter un commentaire