Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Déjà Vu

Vote de l’ONU sur la colonisation : Christian Estrosi explique les raisons de son départ précipité en Israël

Dimanche 25 décembre, Christian Estrosi a annoncé se rendre immédiatement en Israël afin d’apporter son soutien au dirigeant Benyamin Netanyahou après le vote de l’ONU condamnant les colonisations sur le territoire palestinien.

L’annonce du départ précipité en Israël de Christian Estrosi, quelques jours après le vote de l’ONU condamnant les colonisations du pays avait provoqué la surprise et la stupéfaction parmi la classe politique et l’opinion publique. Le président de la région Provence-Alpes-Côtes d’Azur avait annoncé sur son compte Twitter se rendre en Israël pour ‘’témoigner [son] soutien à Benyamin  Netanyahou après décision ONU dangereuse qui attaque la seule démocratie de la région’’.

Au journal Nice-Matin ce mardi, Christian Estrosi explique que son départ n’a rien de précipité. ‘’C’était un voyage organisé depuis un mois, assure l’élu. Mais du coup, cette visite est rattrapée par l’actualité politique internationale’’, reconnaît-il.

‘’Je vais dire à Netanyahou que je n’accepte pas l’attitude du gouvernement français !’’

Christian Estrosi affirme que le chef d’État israélien est ‘’un ami de longue date’’. ‘’Juste après le 14 juillet, j’ai reçu un appel personnel de soutien de se part. Israël est un pays qui a toujours soutenu la France ! Alors, oui, je vais lui témoigner mon soutien’’, explique-t-il encore.

Christian Estrosi ne compte pas en rester là. L’ancien maire de Nice compte bien se désolidariser du vote de la France contre la colonisation israélienne. ‘’Je vais dire à Netanyahou que je n’accepte pas l’attitude du gouvernement français qui a voté cette résolution. Lui dire que je me désolidarise de ce vote ! Comme je me suis désolidarisé du vote à l’assemblée sur la reconnaissance d’un État palestinien’’, conclut Christian Estrosi. 

Attentat de Nice : Christian Estrosi porte plainte contre Médiapart après leurs révélations
Christian Estrosi s'explique sur son départ en Israël / ©maxppp
Ajouter un commentaire