Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Pas vu à la télé

À Bordeaux, Alain Juppé est accueilli sous les applaudissements

Alain Juppé n’a pas été choisi par les électeurs pour représenter la droite et le centre à la présidentielle de 2017. Fini pour lui la scène politique nationale, le candidat malheureux déclare vouloir désormais se consacrer pleinement à sa ville de Bordeaux.

Retour à la mairie. Il était clair au départ qu’il n’y aurait qu’un gagnant. Les électeurs qui ont voté à la primaire de la droite et du centre ont choisi François Fillon. Alain Juppé a donc définitivement dû abandonner son rêve élyséen. A 71 ans, le finaliste malheureux de la primaire est donc retourné dans son fief de Gironde. Et heureusement, là-bas, on sait recevoir !

Son équipe municipale a tenu à accueillir le candidat battu avec respect et amitié. Alain Juppé est arrivé vers 15h30 et a été accueilli par une haie d’honneur et des applaudissements nourris, qui ont duré de longues minutes. Dimanche 27 novembre, alors que les résultats venaient d’être proclamés et le donnaient perdant il avait déclaré vouloir "se consacrer pleinement" à la mairie de Bordeaux. Un emploi qui lui "donne tant de joie" avait-il tenu à préciser.

Alain Juppé dit adieu à scène politique nationale

Le maire de Bordeaux a perdu la primaire de la droite et du centre mais ne compte pas se laisser abattre pour autant. Alain Juppé semble déjà avoir un programme bien chargé selon nos confrères d’Europe 1. L’édile doit présider un bureau de métropole puis un conseil de métropole dans la foulée : "Je n'ai jamais arrêté (de travailler), mais ce sera plus intense. Je n'ai pas le choix, mais de toute façon je suis très heureux de revenir ici."

La Gironde est l’un des rares départements où le maire de Bordeaux avait récolté plus de voix que son adversaire François Fillon. Une donnée qui semble réjouir Alain Juppé : "Je suis très heureux de voir que, notamment dans les quartiers populaires, les Bordelais m'ont fait confiance." Toujours selon nos confrères d’Europe 1, Alain Juppé aurait confié qu’il arrêtait la politique au niveau national : "La page du combat politique est tournée pour moi." Mais l’édile entend tout de même continuer à faire entendre sa voix : "Nous ne gagnerons pas sans les idées que j'ai portées, qui pèsent quand même un tiers de la droite et du centre."

À Bordeaux, Alain Juppé est accueilli sous les applaudissements
Alain Juppé a retrouvé avec joie son équipe municipale / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News