Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Pas vu à la télé

Affaire Penelope Fillon : François Bayrou prêt à se lancer dans la course à la présidentielle ?

Et si l’affaire Penelope Fillon permettrait à François Bayrou de gagner la présidentielle 2017 ? C’est en tout cas ce que laisse entendre le maire de Pau, qui n’a toujours pas annoncé sa candidature.

Depuis quelques jours, François Bayrou se sent pousser des ailes. Entre l’affaire Penelope Fillon et la possible victoire de Benoît Hamon à la primaire de la gauche, le président du Modem croit en ses chances de devenir le prochain président de la République. Si l’on en croit un sondage Ipsos, une fois qualifié, Benoît Hamon n’obtiendrait que 8 % des intentions de vote. Une défaite assurée donc pour le Parti socialiste. Cela dit, il en serait de même pour Manuel Valls, d’après le sondage, il serait crédité de 9 %. Après l’accusation d'emploi fictif de l'épouse de l'ancien Premier ministre par Le Canard Enchaîné, François Fillon pourrait perdre "15 points dans les sondages d’opinion" selon François Bayrou. 

Des évènements qui pourraient laisser le champ libre à François Bayrou. Dans une interview consacrée à Sud Ouest ce vendredi, le maire de Pau déclare que le Penelope gate "change le paysage" pour la présidentielle 2017. Selon lui, cette affaire "rouvre un espace au centre-droit". Même s’il n’a toujours pas déclaré officiellement sa candidature, tout laisse à penser qu’il pourrait profiter de l’occasion pour se présenter et espérer récupérer les votes des déçus, un apport de voix non-négligeable. 

François Bayrou président ? C’était sans compter sur Emmanuel Macron

Seule entrave à son ambition : Emmanuel Macron. Depuis sa progression dans les intentions de vote, il vampirise les voix du centre. D’après les derniers sondages, le candidat du mouvement En marche ! serait proches de 20 % des suffrages, alors que François Bayrou ne dépasserait pas les 5 %. Autre difficulté pour ce dernier : la quête des 500 parrainages nécessaire pour se présenter à la présidentielle. Il ne lui reste plus beaucoup de temps, les maires ont jusqu’au 17 mars pour présenter leur candidat au Conseil constitutionnel.

Coralie Deleplace

Selon François Bayrou l'affaire Penelope Fillon
Selon François Bayrou l'affaire Penelope Fillon "rouvre un espace au centre-droit" / ©(c) Maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News