Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Pas vu à la télé

Une association de lutte contre la corruption tire un bilan positif du quinquennat de François Hollande

L'association de lutte contre la corruption Transparency France a publié, lundi 19 décembre, un bilan positif du quinquennat de François Hollande en matière transparence de la vie publique.Elle note cependant quelques lacunes dans l'arsenal législatif.

Au lendemain de l'affaire Cahuzac, le gouvernement de François Hollande s'était engagé dans une opération de moralisation publique. Presque quatre ans plus tard, l'association Transparency France a salué, lundi 19 décembre, le bilan positif du quinquennat du chef de l'état en matière de transparence de la vie publique et de lutte contre la corruption. Et en vue de l'élection présidentielle de mai 2017, elle fait onze recommandations aux candidats.

Cette opération de "moralisation de la vie politique" s'est traduite par la création d'une haute autorité pour la transparene publique et d'un parquet financier dédié uniquement à la fraude fiscale. Au total, ce sont près de 9.000 reponsables politiques, ministres et parlementaires, qui ont dû dévoiler leurs déclarations d'intérêt et de patrimoine. D'ailleurs, l'association a également salué la limitation du cumul des mandats, qui entrera en vigueur en 2017.

Autre point positif pour cette organisation civile: la loi Sapin II. Votée à l'automne dernier, elle vise à protèger les lanceurs d'alerte et introduit des mesures anti-corruption dans les entreprises.

La France peut encore mieux faire

Cependant, l'association française regrette le manque d'encadrement du lobbying en France et l'utilisation opaque des indemnités de frais de mandat des élus.

En vue de la présidentielle, l'association a également publié sur son site une série de onze recommandations aux candidats. Telles que la publication du casier judiciaire de tous les candidats, limitation du cumul des mandats, vérifications des comptes des partis politiques pendant les campagnes électorales...

Une association de lutte contre la corruption tire un bilan positif du quinquennat de François Hollade
L'association de lutte contre la corruption Transparency France tire un bilan positif du quinquennat de François Hollande
Ajouter un commentaire