Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Pas vu à la télé

Attaque d’une église en Normandie : Nicolas Sarkozy somme le gouvernement de réagir et choque le FN

Nicolas Sarkozy s’est exprimé en début d’après-midi après l’attaque qui a fait un mort, un prête, dans l’église Saint-Etienne-du-Rouvray près de Rouen. Le président du parti Les Républicains a pointé la responsabilité du gouvernement et s’est attiré les foudres du Front national qui le juge tout autant responsable.

Les réactions politiques de l’opposition se ressemblent à la suite de l’attaque qui a fait une victime et un blessé grave dans l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray près de Rouen, en Normandie. Si à gauche, les réactions se concentrent surtout sur la solidarité après cette nouvelle attaque qui intervient douze jours seulement après l’attentat de Nice, à droite les réactions se font beaucoup plus violentes. À l’image de Nicolas Dupont-Aignan, Nicolas Sarkozy s’est exprimé depuis le siège des Républicains quelques heures après l’attaque et n’a pas hésité à mettre en cause la responsabilité du gouvernement. ‘’Cette situation doit nous conduire à la plus grande lucidité et à enfin comprendre que nous devons changer profondément la dimension, la mesure, la stratégie de notre riposte, a-t-il déclaré. Les arguties juridiques, les précautions, les prétextes à une action incomplète ne sont pas admissibles, martèle-t-il encore. Je demande au gouvernement de mettre en œuvre toutes les propositions que nous avons présentées depuis des mois. (…) Nous devons être impitoyables’’, conclu Nicolas Sarkozy.

Nicolas Sarkozy s’attire les foudres du Front national

Une prise de position qui a fait  réagir les opposants de Nicolas Sarkozy, à gauche comme à droite. À gauche on déplore que l’Etat de droit soit considéré comme une ‘’argutie juridique’’, Nicolas Sarkozy et son parti prônant de longue date l’enfermement de tous  les fichés S et le port du bracelet électronique sans qu’un délit n’ait été commis. Mais c’est à l’extrême droite que les propos se font les plus virulents. Le discours de Nicolas Sarkozy passe mal pour les élus Front national qui s’en sont donné à cœur joie sur Twitter. ‘’Un des nombreux princes du laxisme et de l’immigration fait la leçon : stop’’, tweete ainsi Florian Philippot tandis qu’Eric Domard, conseiller de Marine le Pen tacle ‘’le pompier-pyromane qui a destabilisé la Libye, supprimée la double peine, pactisé avec les dictatures islamistes…’’. Quant à Marine le Pen elle-même la responsabilité ‘’immense’’ de l’attaque de l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray incombe à ‘’tous ceux qui nous gouvernent depuis 30 ans’’. 

Nicolas Sarkozy : la Haute-Autorité de la primaire saisie
Nicolas Sarkozy critique le gouvernement et s'attire les foudres du FN après l'attaque d'une église / ©maxppp
Ajouter un commentaire