Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Pas vu à la télé

Attentat de Nice : Christian Estrosi veut livrer sa "vérité sur le 14 juillet"

L'ancien maire de Nice Christian Estrosi publiera fin janvier "Il faut tout changer", chez Albin Michel. Sur la société française, la question identitaire et le communautarisme, ce livre est pour le président de la région PACA l'occasion de livrer sa "vérité sur le 14 juillet". Et il promet qu'"il y aura des choses qui feront mal à Cazeneuve", ministre de l'Intérieur au moment des faits.

Un livre réponse à toutes les polémiques. Alors que le site d'investigation Médiapart a publié vendredi 23 décembre son enquête sur les "ratés" sécuritaires de la ville de Nice au soir du 14 juillet, l'ancien maire de la ville a annoncé la publication de son livre, "Il faut tout changer", chez Albin Michel fin janvier. Ecrit au lendemain de l'attentat, Christian Estrosi promet de livrer sa "vérité" et qu'"il y aura des choses qui feront mal à Cazeneuve", le ministre de l'Intérieur au moment du drame.

Une violente polémique avait opposé le président de la région au ministre de François Hollande, notamment sur le dispositif de sécurité déployé sur la promenade des Anglais, le soir de la fête nationale. Le site d'Edwy Plenel a révélé cette semaine que l'auteur des attentats ayant fait 85 morts avait effectué onze repérages avec son 19 tonnes, avant de passer à l'acte et sans être inquiété par la police municipale, malgré le réseau de surveillance.

Christian Estrosi a annoncé porter plainte contre Médiapart

Après la sortie de l'enquête, l'ancien maire et actuel premier adjoint a promis de porter plainte contre Médiapart, en diffamation. Il dénonce un "article à charge" et une "synthèse d'approximations".

"Nous portons plainte sur ces propos scandaleux allant jusqu'à faire croire que Christian Estrosi aurait fait volontairement une photo avec le terroriste", a indiqué à l'AFP, l'entourage du président de la région, vendredi 23 décembre. En effet, Médiapart a exhumé une photographie ou plutôt un "selfie", pris le soir du 14 juillet de 2015. Au côté de Christian Estrosi, se trouve l'auteur de l'attentat Mohamed Lahouaiej Bouhlel.

Attentat de Nice : Christian Estrosi veut livrer sa
Dans un livre à paraître, Christian Estrosi promet de livrer "sa vérité" sur l'attentat de Nice et promet "des choses qui feront mal" à l'ancien ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve / ©maxppp
Ajouter un commentaire