Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Pas vu à la télé

Aurélie Filippetti en guerre contre une mairie FN

Fin septembre, le maire Front national de la ville d’Hayange, Fabien Engelmann annonçait au Secours populaire son expulsion prochaine de son local historique. Invitée ce vendredi 11 novembre sur Europe 1, la députée de Moselle est revenue sur cette décision : "Ça me déchire le cœur"

Entre Aurélie Filippetti et Fabien Engelmann le torchon brûle. Les deux élus n’en finissent plus de s’affronter, depuis l’annonce du maire FN de la ville d’Hayange en septembre dernier, d’expulser le secours populaire de son local historique. Par tribunes interposées, l’ancienne ministre et le maire FN se rendent coup pour coup. Dans une lettre publiée sur Facebook le 15 octobre dernier, l’ancienne ministre s’indignait publiquement de la situation : "Vous avez fait arracher le panneau qui indique le local mais leur cœur, leur humanité, vous ne pourrez jamais l'arracher car elle est infiniment trop grande pour vos toutes petites griffes. Même votre méchanceté est de bas niveau." Et le maire FN de s’empresser de répondre : "Le Secours populaire français n’est pas mis en cause, seule la direction de sa section locale est visée pour une prise de position récurrente contre la municipalité parce qu’elle est Front National." Et d’interroger : "Combien de temps une municipalité de gauche aurait-elle toléré qu’une association subventionnée proche de la droite ou du FN puisse la déconsidérer par ses propos et ses interventions dans la presse ?"

Aurélie Filippetti et Fabien Engelmann s’invectivent sur Facebook

Aurélie Filippetti est revenue sur ce sujet brûlant au micro d’Europe 1 ce vendredi 11 novembre. Elle maintient sa position et continue le combat : "Cela fait 40 ans que le Secours populaire de Hayange est installé dans ce local et l'utilise pour remplir ses missions." Selon elle, pas moins de 700 familles viendraient au local pour trouver de la nourriture et des vêtements. La députée de la circonscription voisine déplore une situation dramatique : "Le maire FN a pris l'association en grippe. Il leur a coupé l'électricité et le chauffage ! Ça me déchire le cœur car les gens qui viennent là sont très pauvres". L’association, en guerre contre la mairie, refuse de quitter le local depuis plus d’un mois. Malgré ces prises de positions rien ne semble pouvoir faire plier Fabien Engelmann : " Ca ne change rien. Le maire se comporte comme un petit despote. Il a décidé de ne plus subventionner le Secours populaire, ou au moins leur laisser le local. C'est purement idéologique. Il les pousse dehors et je ne sais pas comment ils vont aider les gens dans le besoin cet hiver". La députée socialiste invite ceux qui le souhaitent à faire un don au Secours populaire. 

Aurélie Filippetti en guerre contre une mairie FN
La députée de Moselle se bat pour que le local du Secours populaire ne ferme pas ses portes dans une ville FN / ©maxppp
Ajouter un commentaire