Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Pas vu à la télé

Braderie de Lille annulée : Martine Aubry tacle Christian Estrosi

Martine Aubry l'a annoncé ce vendredi 5 août : la Braderie de Lille 2016 n'aura pas lieu pour des raisons de sécurité. La maire (PS) de Lille en a profité pour glisser une petite pique à l'attention de Christian Estrosi, premier adjoint (LR) au maire de Nice.

Difficile de faire moins subtil. Martine Aubry a lancé une jolie pique à Christian Estrosi en justifiant l'annulation de la Braderie de Lille. La première édile de la ville a en effet annoncé ce vendredi 5 août que l'édition 2016 de la Braderie de Lille n'aurait pas lieu pour des raisons de sécurité. La maire (PS) de Lille a ainsi expliqué que "c'est un problème de responsabilité morale de maintenir" l'événement annuel du mois de septembre. La cité nordique accueille chaque année plus de deux millions de visiteurs à cette occasion, et la ville ne peut garantir "une sécurité maximale". "Je ne me serais jamais remise d'un mort ou d'un blessé", a-t-elle avoué, affirmant que "c'est un déchirement de prendre cette décision".

"Je ne suis pas monsieur Estrosi"

Plus étonnant, pour justifier de sa décision, Martine Aubry s'en est directement prise à Christian Estrosi. "Je ne suis pas monsieur Estrosi", a lancé la maire (PS) de Lille. "Je prends mes responsabilités en suspendant la braderie", a-t-elle ajouté en réponse aux attaques du président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Le premier adjoint au maire (LR) de Nice s'était défaussé en rejetant la responsabilité sur le gouvernement après l'attentat du 14 juillet. Il accusait l'exécutif de ne pas avoir tout fait pour protéger le feu d'artifice organisé pour la Fête nationale. Une polémique avait alors éclaté autour de la présence policière sur la Promenade des Anglais et Manuel Valls avait fermement recadré le président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Le rapport de l'IGPN a néanmoins stipulé qu'aucune menace particulière ne pesait sur le 14 juillet niçois.

Annulation de la Braderie de Lille : Martine Aubry tacle Christian Estrosi
La maire (PS) de Lille a attaqué Christian Estrosi pour justifier l'annulation de la Braderie de Lille / ©maxppp
Ajouter un commentaire