Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Pas vu à la télé

Bruno Le Maire bien décidé à battre Nicolas Sarkozy et Alain Juppé ‘’Je veux gagner !’’

Bruno Le Maire n’est pas prêt de lâcher prise dans sa course à l’élection présidentielle. Alors qu’il accuse un retard conséquent sur ses principaux rivaux à la primaire de la droite et du centre, le député de l’Eure reste persuadé qu’il va l’emporter.

Bruno Le Maire a beau stagner dans les sondages (16%), il croit toujours dur comme fer qu’il peut remporter la primaire de la droite et du centre au mois de novembre. Pourtant, se tiennent devant lui deux candidats de poids qui le devancent largement dans les intentions de vote : Alain Juppé (38%) et Nicolas Sarkozy (30%). Pourtant Bruno Le Maire est convaincu d’incarner le renouveau de la classe politique dont les Français ont tant besoin. Un renouveau pas si nouveau que ça, comme vous l’avait rappelé Non Stop Politique. Très discret depuis l’attentat de Nice, le député de l’Eure prévoit pour cet été une tournée en France afin de réunir davantage de soutiens. ‘’Mon défi, c’est de montrer que je peux l’emporter, confie-t-il au Monde. Je ne veux pas être enfermé dans le statut du troisième homme ou du faiseur de roi, ni être le trublion qui amuse, je veux gagner !’’

Bruno Le Maire passe à l’offensive

Le fait est que Bruno Le Maire sait amuser la galerie, et même être drôle. Il l’a d’ailleurs prouvé en venant chercher lui-même son prix de l’humour politique au début du mois de juin. Le député de l’Eure y vantait son côté ‘’bon élève’’ prompt à la ‘’franche déconnade’’. Pourtant, à trois mois de la primaire de la droite et du centre, Bruno Le Maire commence à monter le ton et n’hésite plus à écorner ses adversaires. ‘’Je ne peux pas proposer que des slogans, comme Sarkozy, ou des petites décisions, comme Juppé, mon pari ne peut être que l’audace !’’, tacle-t-il dans le Monde. Une audace qui lui avait donné l’idée d’inviter des centaines de jeunes pour prendre l’apéro, ça promet.

Les vacances de Bruno Le Maire au Pays basque
Bruno Le Maire tacle Alain Juppé et Nicolas Sarkozy / ©Gala.fr
Ajouter un commentaire