Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Pas vu à la télé

Cécile Duflot lance une série d’attaques contre François Hollande sur Twitter

L’ancienne ministre de l’Écologie s’en est pris nommément au Président de la République en marge du procès d’un enseignant niçois, jugé dans les prochains jours pour être venu en aide à des réfugiées. Cécile Duflot se désole d’assister à un tel procès sous quinquennat socialiste.

Discrète dans les médias depuis sa défaite cinglante à la primaire écologiste, Cécile Duflot reprend peu à peu du poil de la bête sur son réseau social favori : Twitter. L’ancienne ministre de François Hollande s’est lancée ce mardi 22 novembre dans une tirade longue de 29 tweets (!) pour dire sa ‘’tristesse’’ et sa ‘’colère’’… et attaquer François Hollande.

Cécile Duflot se rend à Nice pour assister au procès de Pierre-Alain Mannoni, jugé pour avoir véhiculé trois Erythréennes en situation irrégulière afin que leur soit prodigués des soins médicaux. L’histoire de ce Niçois est résumée avec détails dans un article complet de France 24 à lire ici. Si les intentions de Pierre-Alain Mannoni semblent avoir été d’aider son prochain et non un quelconque appât du gain, il sera néanmoins jugé pour ‘’aide aux étrangers en situation irrégulière’’ par le tribunal de Grasse (Alpes-Maritimes) mercredi 23 novembre. L’écart entre l’acte de solidarité de ce Niçois et son procès ont poussé Cécile Duflot à se rendre sur place pour lui témoigner son soutien.

‘’Je pensais ne plus jamais aller à un tel procès’’

Dans son roman Twitter de 29 tweets, écrits dans le train l’emmenant à Nice, Cécile Duflot se désole de voir se tenir un tel procès… sous quinquennat socialiste. Et rappelle qu’en 2012, au soir de l’élection de François Hollande, ‘’on était heureux, impatients, un peu curieux de la suite mais aussi et surtout soulagé’’. ‘’Même les moins confiants se disaient quand même qu’au moins sur les droits de l’homme et les libertés publiques, ça irait mieux’’ avec la fin de cinq années de quinquennat sarkozyste. Et Cécile Duflot de rappeler la création du ‘’ministère de l’identité nationale’’ et les ‘’tests ADN pour le regroupement familial’’ qui ont donné à la France une ‘’image d’eux même détestable’’ écrit encore la députée de Paris.

Avant de dénoncer la ‘’droitisation de la société’’ qui ne serait ‘’pas la faute à pas de chance, c’est le résultat de choix et de paroles politiques qui pèsent sur le réel’’. La déception de l’ancienne ministre est palpable, et d’ailleurs connue depuis son départ du gouvernement en 2014, et largement exprimée depuis. Elle se garde toutefois de citer nommément François Hollande… jusqu’à son ultime tweet. ‘’Le 6 mai 2012, je pensais ne plus jamais aller à un tel procès. On était nombreux à avoir voté pour toi pour cela tu sais François Hollande’’. 

Mes 26 (+3) tweets précédents sur le délit de solidarité et le procès de Nice en 3 photos (merci aux conseils avisés...) pic.twitter.com/prP35fnqX3

François Hollande - Cécile Duflot
Cécile Duflot s'en prend à François Hollande sur Twitter après le procès d'un niçois jugé pour avoir porté secours à des réfugiés / ©maxppp
Ajouter un commentaire