Pas vu à la télé

CETA Europe/Canada : Marine Le Pen soutient les Wallons

Marine Le Pen est intervenue ce matin à la tribune du Parlement européen pour féliciter les Wallons d’avoir refusé la signature de l’accord commercial avec le Canada. La présidente du Front national accuse l’Union européenne de « dévoyer » la démocratie.

L’échec du CETA est du pain bénit pour Marine Le Pen. L’accord économique et commercial global (Comprehensive Economic and Trade Agreement, CETA) entre l’Union européenne et le Canada a échoué en raison de l’opposition du parlement régional de Wallonie. La Belgique n’étant pas en mesure d’apporter sa signature, c’est le texte tout entier qui tombe à l’eau.

Un véritable camouflet pour les instances européennes. Le président du Conseil européen, le polonais Donald Tusk a d’ailleurs dans un premier fait pression sur la Wallonie, lui demandant de revenir sur sa décision. Ultimatum auquel les Belges ont opposé une fin de non-recevoir.

Dans l’enceinte du Parlement européen, Marine Le Pen a accusé l’Union d’avoir "dévoyé" la démocratie à son "usage exclusif" et d’utiliser la force pour obtenir la signature de l’accord. La candidate à l’élection présidentielle parle de "pressions honteuses" et d’"ultimatums autoritaristes" avant d’inviter l’UE à "se soumettre ou à se démettre."

Le FN n'est pas seul à soutenir les Wallons

En réalité, le Front national est loin d’être le seul à approuver la décision des Wallons. Pour Yannick Jadot, finaliste de la primaire écologiste, "le parlement wallon est le seul parlement national ou régional à faire son travail démocratique après 6 ans de négociations opaques." Même son de cloche pour Jean-Luc Mélenchon qui a écrit sur son compte Twitter : "Nous sommes reconnaissants envers les Wallons qui ont bloqué le CETA." 

CETA Europe/Canada : Marine Le Pen soutient les Wallons
Au Parlement européen, Marine Le Pen a félicité les Wallons pour leur opposition à la signature du CETA / ©Parlement européen
Ajouter un commentaire