Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Pas vu à la télé

Débat houleux entre Jean-François Copé et le président du CCIF Marwan Muhammad

Le candidat à la primaire de la droite et du centre était invité au Grand Oral de Sciences-Po Paris lundi soir. Jean-François Copé a eu l’occasion de débattre avec le président du CCIF, un collectif controversé qui lutte contre l’islamophobie, Marwan Muhammad.

Foire d’empoigne. Le débat proposé par les étudiants de Sciences-Po entre Jean-François Copé et Marwann Muhamad était à la hauteur de ses ambitions. Les deux hommes, opposés sur un certain nombre sujets, se sont vivement taclés et critiqués. Dès le début de la discussion, le ton est donné quand le président du CCIF annonce au député-maire de Meaux qu’il est membre donneur du collectif pour "l’ensemble de son œuvre". Le candidat à la primaire de la droite et du centre rétorque pour sa part qu’il n’a pas "souhaité ce débat". 

Jean-François Copé dénonce le "double langage" de Marwan Muhammad 

Les deux hommes vont par la suite s’opposer en s’interrogeant tour-à – tour sur leurs fréquentations. Quand Jean-François Copé accuse d’inviter dans les dîners du CCIF Tariq Ramadan et l’imam de Brest, "celui qui a expliqué que si les enfants écoutaient de la musique, ils allaient être transformés en porcs", Marwann Muhammad rappelle l’amitié sulfureuse qu’entretient le candidat de la primaire de la droite et du centre avec le riche homme d’affaires Ziad Takieddine. Jean- François Copé, initiateur de la loi d’interdiction du voile intégral, dénonce par la suite le "double langage" tenu par son interlocuteur en le questionnant notamment sur la polygamie, la burka, le fait de caricaturer le prophète. Si cet échange –houleux- a permis de constater que tout opposait Jean-François Copé à Marwan Muhammed, pas sûr que les deux hommes aient entendu les arguments que l’un et l’autre avançaient... 

Débat houleux entre Jean-François Copé et le président du CCIF Marwan Muhammad
Jean-François Copé et Marwan Muhammad se sont vivement opposés lors d’un débat organisé par Sciences-Po Paris / ©Capture d'écran Youtube Sciences-Po
Ajouter un commentaire