Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Pas vu à la télé

Déchéance de nationalité : Anne Hidalgo a menacé François Hollande de quitter le PS

Anne Hidalgo n’a jamais caché son désaccord face à la déchéance de nationalité. Au moment des débats, la maire de Paris fustigeait une mesure ‘’inutile’’ qui risquait de diviser le pays tout entier. Pour peser dans la balance, la maire de Paris a été jusqu’à menacer François Hollande de quitter le Parti socialiste.

La déchéance de nationalité a sérieusement divisé la gauche, déjà très fracturée par la loi Travail. Après les attentats du 13 novembre à Paris, le gouvernement s’est attiré les foudres de son propre camp en proposant de reprendre à son compte cette proposition portée de longue date par la droite et l’extrême-droite. En voulant faire entrer dans la Constitution la possibilité de déchoir de sa nationalité française un citoyen binational coupable de terrorisme, François Hollande a dû faire face à la colère d’élus de gauche, du Front de gauche aux socialistes, en passant par les Verts. Nombreux sont ceux qui ont jugé que la mesure, en plus d’être inefficace à lutter contre le terrorisme, était contraire aux valeurs socialistes. C’est d’ailleurs sur ce ‘’désaccord politique majeur’’ que Christiane Taubira a fini par quitter le gouvernement.

Anne Hidalgo prête à sortir du PS

Au sein même du Parti socialiste, les esprits se sont également échauffés. Et parmi les opposants à la déchéance de nationalité figurait une personnalité bien connue pour ses prises de positions, et ses moqueries, à l’égard du gouvernement: Anne Hidalgo. Le magazine Society, repris par LeLab d’Europe 1, révèle que la maire de Paris a menacé François Hollande de quitter le parti si la déchéance de nationalité était votée. ‘’Pour moi, cela a consitué un élément de fracture. Venant de la gauche, qu'on vienne à en faire ça ... (...) Je lui ai envoyé un petit mot. J'avais dit à François Hollande : ‘Sur la déchéance de nationalité, si mon parti soutient cette mesure-là, je quitterai ce parti’’, indique-t-elle dans les colonnes du magazine. Heureusement, Anne Hidalgo n’aura finalement pas à aller jusque-là. Au mois de mars 2016, faute de soutien suffisants à l’Assemblée nationale, la proposition de loi sera définitivement enterrée. Au grand soulagement de la maire de Paris. 

 

 

Anne Hidalgo - François Hollande
Anne Hidalgo a menacé François Hollande de quitter le PS / ©maxppp
Ajouter un commentaire