Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Pas vu à la télé

Dominique Strauss-Kahn : De nouveaux ennuis avec la justice en perspective

Dans son dernier numéro, Vanity Fair revient sur l’affaire Thierry Leyne, cet ancien ami de Dominique Strauss-Kahn avec qui il avait monté la société Leyne Strauss-Kahn & Partners et dont le corps été retrouvé en octobre 2014 au pied d’une des tours Yoo à Tel Aviv. En pleine faillite, le financier avait choisi de se défenestrer plutôt que de voir son image ternie. Plus de deux ans après, le magazine révèle que DSK devrait prochainement être entendu par la justice.

2012, Dominique Strauss-Kahn vient de perdre Anne Sinclair après les scandales à répétition et il est au plus mal. C’est à ce moment-là que la route de l’ancien président du FMI croise celle de Thierry Leyne, un financier franco-israélien à l’ambition débordante. Celui-ci aurait pu renoncer à ses rêves de grandeur mais il s’est toujours pensé taillé pour le costume de golden boy. Quand il rencontre DSK le courant passe immédiatement, et ça arrange bien Thierry Leyne, qui voit en l’ancien favori à la succession de Nicolas Sarkozy un moyen idéal de redorer son blason. Certains de ses investisseurs ont en effet réalisé quelques temps auparavant qu’il se servait de leurs fonds pour renflouer ses filiales en difficulté. Les deux hommes finissent par créer LSK, Leyne Strauss-Kahn & Partners mais Thierry Leyne va continuer à magouiller jusqu’à ce que son associé s’en rende compte et démissionne. Extrêmement soucieux de son image et refusant d’affronter la honte et le scandale, Thierry Leyne préfère s'ôter la vie en se défenestrant en octobre 2014.

DSK pouvait-il vraiment ne rien savoir ?

Sauf que depuis, beaucoup sont ceux qui se demandent comment DSK a pu ignorer les agissements de Thierry Leyne pendant si longtemps. Interrogé à ce sujet dans le dernier numéro de Vanity Fair, l’ancien président du FMI révèle d’ailleurs qu’il va bientôt devoir répondre aux questions de la justice : "Ca ne saurait tarder. Je suis serein. Je dirai aux juges ce que je vais vous dire : j’aurais dû me méfier ; j’ai été con. Je me suis fait avoir comme un bleu". Pour appuyer ses dires, Dominique Strauss-Kahn assure qu’il n’était pas du tout impliqué dans la gestion de LSK : "Il (Thierry Leyne, ndlr) me dit ‘J’ai la solution pour toi. Je te fournis le back-office, l’intendance pour organiser tes voyages, s’occuper de tes billets d’avion. Toi, tu ne gères rien et tu nous fais des conférences pour la boîte'". Condamné en juillet 2016 dans l’affaire du CO2, et ami de longue date de Thierry Leyne avec qui il a "fait les 400 coups", Marco Mouly assure, lui, à Vanity Fair que "Strauss ne cherchait pas à savoir ce qu’(il) faisait". Alors DSK n'était-il vraiment pas au courant ou a-t-il choisi de fermer les yeux ? Ce sera désormais à la justice de trancher...

Dominique Strauss-Kahn : De nouveaux ennuis avec la justice en perspective
Dominique Strauss-Kahn pourrait prochainement être interrogé par la justice dans l'affaire Thierry Leyne / ©maxppp
Ajouter un commentaire