Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Pas vu à la télé

Emmanuel Macron à Lyon : la droite accuse Gérard Collomb d'avoir déguisé un meeting en visite ministérielle

La visite d'Emmanuel Macron à Lyon a provoqué la colère des élus de droite contre le maire PS, Gérard Collomb. L'opposition lui reproche d'avoir déguisé un meeting pro-Macron en visite du ministre de l'Économie, aux frais du contribuable lyonnais.

Emmanuel Macron était à Lyon, jeudi dernier, pour y rencontrer "les forces économiques et créatives du territoire" à l'invitation du sénateur-maire de Lyon, Gérard Collomb. Première figure du PS a se prononcer ouvertement en faveur d'une candidature Macron en 2017, Gérard Collomb avait mis les petits plats dans les grands. Et c'est justement ce qui pose problème à l'opposition lyonnaise, écartée de cette visite ministérielle. À aucun moment, ils n'ont été invités à rencontrer le ministre de l'Économie et des Finances, "au mépris de tout protocole républicain", comme l'a immédiatement dénoncé Philippe Cochet , président du groupe "Les Républicains et apparentés" de la métropole de Lyon et Michel Havard, président du même groupe pour la ville de Lyon au micro de France 3 Rhône-Alpes.  Ils soupçonnent Gérard Collomb d'avoir organisé "une opération de fundraising en vue de la prochaine présidentielle" et menacent "d'adresser la facture aux services de l’État ou peut-être au mouvement « En marche ! »."

CONSEIL MUNICIPAL TENDU

Ce lundi 6 juin, le soufflet n'était toujours pas retombé. Au conseil municipal, diffusé en direct sur la chaîne Youtube de Télé Lyon Métropole, l'élu LR Stéphane Guilland a remis sur le sujet sur la table en présence du maire, Gérard Collomb. Ce soutien de Bruno Le Maire pour la primaire de la droite et du centre a commencé par énumérer toutes les récentes déclarations de Gérard Collomb dans lequelles il promet son soutien à Emmanuel Macron pour l'élection présidentielle. Stéphane Guilland en a donc conclu qu'il ne "s'agissait pas d'un déplacement du ministre de l'Économie mais de Monsieur Macron". S'en est suivi un long monologue ou l'élu de l'opposition lyonnaise a multiplié les piques en direction de Gérard Collomb. Le maire a fini par rétorquer que le ministre était présent pour préserver l'emploi dans le secteur chimique du bassin lyonnais "mais peut-être que ça ne vous [l'opposition] intéresse pas" a-t-il lancé aux élus de droite. Quel que soit la ville dans laquelle il se déplace, Emmanuel Macron déchaîne les passions, qu'elles soient de gauche ou de droite ; c'est sans doute ça le "ni à droite, ni à gauche" à la mode Macron ! 

Emmanuel Macron à Lyon : la droite accuse le maire, Gérard Collomb, d'avoir déguisé un meeting en visite ministérielle
La droite lyonnaise demande des comptes à Gérard Collomb après la visite d'Emmanuel Macron / ©Télé Lyon Métropole
Ajouter un commentaire
Breaking News