Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Pas vu à la télé

Emmanuel Macron compare la politique à un mauvais médecin

Avec la création de son mouvement En Marche ! Emmanuel Macron assure vouloir proposer de nouveaux projets et surtout de nouveaux remèdes aux maux français. Et pour ça, rien de tel que d’agir comme un bon médecin : avec le bon traitement.

On le sait, Emmanuel Macron veut voler de ses propres ailes. Preuve étant la création de son mouvement, En Marche ! qui lui vaut de très nombreuses critiques dans son camp, un peu moins à droite. Si le jeune ministre de l’Economie assure que son mouvement vient en appui à François Hollande, nombreux sont ceux qui y voit une ambition présidentielle mal dissimulée. Ce n’est pas une nouveauté, Emmanuel Macron ne fait pas l’unanimité dans son propre gouvernement qui le juge trop libéral, trop à droite ou trop proche du patronat. Pourtant, il bénéficie dans l’opinion d’une belle côte de popularité, même si elle s’est vue entachée par ses récents propos sur les costards. Ce qui l’encourage à poursuivre la ligne de son mouvement, ‘’ni de gauche, ni de droite’’. D’ailleurs, le ministre de l’Economie l’assure ‘’le clivage, il est entre progressistes et conservateurs, pas entre gauche et droite’’, peut-on lire dans les colonnes du Figaro.

Politique = Médecine

Les conservateurs, Emmanuel Macron en a fait sa cible numéro une. Le ministre fustige ‘’les mêmes recettes’’ politiques servies depuis des décennies et veut se poser comme l’homme du progrès. Et pour ce faire, Emmanuel Macron est prêt à proposer de nouveaux ‘’médicaments’’ aux Français. ‘’Moi, quand je vais chez le médecin et qu’il se contente de me donner des cachets, je ne les prends pas ; s’il m’explique la douleur, ses causes et le moyen de la résorber, je sais que c’est un bon médecin. En politique c’est pareil ! On nous donne les mêmes pilules depuis trente-cinq ans et personne ne les prend.’’ Tout expliquer pour tout faire après, ça rappellerait presque le leitmotiv de Nicolas Sarkozy face à la primaire de la droite et du centre. Pour ce qui est des primaires, justement, Emmanuel Macron tacle ‘’la preuve du faible leadership de chaque côté’’. Pas très sympa pour François Hollande.

Emmanuel Macron va organiser son premier meeting
Emmanuel Macron veut proposer de nouvelles ''pilules'' aux Français / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News