Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Pas vu à la télé

Emmanuel Macron – En Marche ! Georges Fenech doute de la légalité de ses levées de fonds

Emmanuel Macron se heurte à quelques difficultés trois mois après le lancement de son micro parti En Marche ! Outre les critiques acerbes de son propre camp, le ministre de l’Economie va devoir faire face à une enquête de la Commission des comptes de campagne qui doit statuer sur la légalité de ses levées de fonds.

On l’avait bien compris, Emmanuel Macron, malgré une belle cote de popularité, est loin de faire l’unanimité parmi la classe politique. Dans son propre camp, ses collègues ne se cachent désormais plus pour dire tout le mal qu’ils pensent de son mouvement En Marche ! Lancé début avril, le micro-parti d’Emmanuel Macron passe pour être le socle d’une future candidature dissidente à l’élection présidentielle de 2017. A droite, en revanche, Emmanuel Macron déclenche la sympathie, voire l’admiration. Ils sont plusieurs à s’être rangés derrière les déclarations du ministre de l’Economie, notamment sur la remise en cause du statut des fonctionnaires. Nicolas Sarkozy himself encourageait Emmanuel Macron à ‘’quitter le gouvernement et nous (les Républicains, ndlr) rejoindre’’.

Le doute est permis

Pourtant, c’est bien un membre du parti de droite qui a saisi la Haute autorité pour qu’elle vérifie que les levées de fonds d’Emmanuel Macron sont bien légales. Georges Fenech (souvenez-vous, c’est le député qui a sèchement tenté de remettre Bernard Cazeneuve à sa place il y a quelques semaines), soupçonne Emmanuel Macron de se prêter à ‘’un abus de fonction ministérielle’’. Le député  du Rhône accuse le ministre d’avoir profité de ses déplacements officiels de ministres pour lever des fonds pour son propre parti. Georges Fenech vise particulièrement le déplacement, en tant que ministre de l’Economie, d’Emmanuel Macron à Londres en avril dernier qui lui avait permis de faire une première levée de fond au nom de son parti En Marche ! Le tout aux frais de l’Etat. La Commission Nationale des Comptes de campagne a désormais le dossier entre ses mains. 

Georges Fenech - Emmanuel Macron
Georges Fenech met en cause la légalité des comptes de campagne d'Emmanuel Macron / ©maxppp
Ajouter un commentaire