Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Pas vu à la télé

Épisode du costard : NKM dézingue Emmanuel Macron

En mai 2016, Emmanuel Macron avait créé la polémique en lançant à un gréviste : "le meilleur moyen de se payer un costard, c'est de travailler". Nathalie Kosciusko-Morizet est revenu sur cet épisode dans Le Point, estimant qu'Emmanuel Macron a une vision dépassée de la société.

Nathalie Kosciusko-Morizet taille un costard à Emmanuel Macron. Dans une interview au Point, la candidate à la primaire de la droite et du centre est décrite comme une "candidate 2.0". Une référence à la lutte qu'elle mène en faveur des nouvelles technologies. Selon elle, "tous les politiques - conservateurs de droite et de gauche - qui nous promettent soit, à gauche, que ça ne va pas changer, soit, à droite, que ça va redevenir comme avant : ceux-là mentent". Tous, sauf un : Emmanuel Macron. "Il dit parfois des choses qu'on peut retrouver dans mon livre", sourit la députée (LR) de l'Essonne. Mais si elle lui reconnaît certaines qualités, NKM n'est pas du tout en phase avec la vision de la société du ministre de l'Économie.

"Ça me rappelle l'histoire de la Rolex"

La candidate à la primaire de la droite et du centre, qui peine à réunir ses parrainages, fait alors référence à l'épisode du costard. En mai dernier, pris à partie par des grévistes à Lunel, le ministre de l'Économie s'était quelque peu emporté. Il avait ainsi déclaré : "le meilleur moyen de se payer un costard, c'est de travailler", déclenchant une vive polémique. "Avec son histoire de costard, à mon avis, il est complètement à côté de la plaque", tranche NKM. "Le rêve de tous les jeunes de start-up, ce n'est pas de se payer un costard", poursuit-elle avant de prendre pour exemple son frère Pierre, entrepreneur. "Mon frère, je ne l'ai jamais vu dans un costard ; mon frère, il ne met que des tee-shirts !", s'emporte la députée de l'Essonne, qui fustige une "référence à des symboles de réussite de l'ancien monde". "Ça me rappelle l'histoire de la Rolex de Séguéla", conclut-elle, faisant allusion à une déclaration de Jacques Séguéla : "si à 50 ans on n'a pas une Rolex, c'est qu'on a raté sa vie".

Épisode du costard : NKM dézingue Emmanuel Macron
Nathalie Kosciusko-Morizet reproche à Emmanuel Macron sa vision de la société / ©maxppp
Ajouter un commentaire