Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Pas vu à la télé

Eva Joly s’explique sur ses cotisations impayées chez les Verts

Début mai, Mediapart dévoilait une bombe à faire trembler le monde déjà fragile des écologistes. Le site révélait que plusieurs de ses membres ne payaient plus leur cotisations, pourtant obligatoires. Parmi eux, le nom d’Eva Joly, la candidate du parti en 2012, avait de quoi surprendre. Après plusieurs semaines de silence, l’eurodéputée a finalement accepté de s’expliquer.

Ça va mal chez les écologistes, et ça commence à faire un moment. Au départ fracassant de plusieurs de ses membres et aux guerres intestines qui le tiraille, s’ajoute une crise financière majeure. Avec la perte d’un nombre important de représentants (près des trois quarts) suite aux défaites consécutives aux élections municipales, départementales et régionales à laquelle s’ajoute la mort du groupe EELV à l’assemblée nationale, plusieurs membres ayant choisi de rejoindre le parti socialiste, les caisses ne se remplissent plus. Pire encore, les Verts ne parviennent plus à payer les frais de leur siège, en vente depuis des semaines sans trouver acquéreur. Heureusement, le parti écologiste peut encore compter sur les cotisations de ses membres, qui lui reversent chaque mois une partie de leur salaire d’élus. Enfin, c’est en tout cas ce qu’ils sont censés faire mais comme l’a révélé Mediapart au début du mois de mai, certains membres ne sont plus tout à fait à jour dans leurs paiements.

Eva Joly dénonce une décision prise ‘’en petit comité’’

Parmi eux Eva Joly, candidate du parti écologiste à l’élection présidentielle de 2012. Interrogée par LCI à l’occasion de la sortie de son nouveau livre, Le loup dans la bergerie, l’eurodéputée a accepté de revenir sur cette situation pour le moins surprenante. ‘’La faiblesse des Verts, c’est la méchanceté’’, lâche-t-elle d’emblée. Eva Joly dément avoir refusé de payer ses cotisations, qu'elle dit payer ''rubis sur l'ongle'' et dénonce la décision de son parti, prise ‘’en petit comité’’, d’augmenter les cotisations pour les seuls députés européens. ‘’Nous les députés européens, nous voulons payer le même montant que les députés nationaux, donc 1300€’’ et non pas 1700€ comme réclamé, explique-t-elle. Avant d’ajouter qu’il s’agissait là ‘’d’un coup en dessous de la ceinture’’ (entendez un coup bas) ‘’probablement destiné à valoriser quelqu’un’’. Nicolas Hulot ou Cécile Duflot, qui se dit ''prête'' pour la campagne, Eva Joly ne le dis pas.

Eva Joly s’explique sur ses cotisations impayées chez les Verts
EELV reproche à Eva Joly de ne pas payer ses cotisations, l'eurodéputée contre-attaque / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News