Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Pas vu à la télé

Un ex-conseiller de Myriam El Khomri dézingue la ministre du Travail

Dans son livre Ils ont tué la gauche (éditions Fayard), l'ancien conseiller de Myriam El Khomri dresse un portrait au vitriol contre la ministre du Travail. Pierre Jacquemain dévoile les dessous de l'adoption de la loi Travail, téléguidée selon lui par Matignon.

Le livre risque de faire grand bruit. Ce mercredi 24 août, Pierre Jacquemain sort Ils ont tué la gauche (éditions Fayard), un ouvrage qui raconte les dessous de la très controversée loi Travail. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'ex-conseiller de Myriam El Khomri n'est pas tendre avec la ministre du Travail. Selon Pierre Jacquemain, qui a démissionné de son poste en février 2016, le "véritable ministre du Travail" est Pierre-André Imbert, le directeur de cabinet de Myriam El Khomri (qui quittera son poste le 1er septembre pour l'inspection générale des finances). "Le projet de loi travail, c'est lui. C'est lui, à travers l'autorité politique de Manuel Valls et non de sa ministre", affirme l'ex-conseiller de la ministre qui qualifie Pierre-André Imbert de "porte-parole de Matignon".

"Ces mesures sont l'oeuvre d'Emmanuel Macron"

Pierre Jacquemain révèle que le texte de la loi El Khomri a été "rédigé en chambre" par "des technos" et "loin du regard" de la ministre. D'ailleurs, c'est la "surprise générale" au sein de son cabinet lorsqu'une version provisoire du texte est dévoilée par Le Parisien en février 2016. "Les principaux conseillers concernés par les mesures 'choc' n'avaient pas été sollicités, ne serait-ce que pour avis", dénonce Pierre Jacquemain. "En coulisse, la ministre du Travail n'adhérait pas aux arbitrages de Matignon, qu'il s'agisse de l'inversion de la hiérarchie des normes, du licenciement économique ou même du plafonnement des indemnités prud'homales", affirme l'auteur. Selon l'ex-conseiller de la ministre du Travail, "ces mesures sont l'oeuvre d'Emmanuel Macron".

"Myriam El Khomri a trahi ses ami(e)s"

Pour Pierre Jacquemain, Myriam El Khomri a "renié ses propres convictions" et "trahi ses ami(e)s, celles et ceux qui l'ont portée intellectuellement et politiquement". "Myriam El Khomri a abandonné la politique. Les idées. La pensée. Et la gauche avec. Elle est devenue la super-cheffe de l'administration du Travail", balance l'auteur de Ils ont tué la gauche (éditions Fayard). La ministre du Travail aurait même "pensé à démissionner", selon Pierre Jacquemain, qui rapporte qu'elle aurait "progressivement tourné le dos" à François Hollande. En privé, elle taxerait le président de la République "d'amateur". Sollicité par l'AFP, le ministère du Travail n'a pas souhaité commenter. Après les confidences de François Hollande, on en découvre donc un peu plus sur les dessous de la loi Travail, finalement définitivement adoptée le 21 juillet après un troisième recours à l'article 49-3 de la Constitution.

Myriam El Khomri
Selon son ex-conseiller Pierre Jacquemain, Myriam El Khomri n'est pas la véritable ministre du Travail / ©maxppp
Ajouter un commentaire