Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Pas vu à la télé

FN : un clip de rap suscite la polémique

Un clip insultant envers les femmes, il n’en fallait pas plus au Front national pour sortir de ses gonds. Des élus FN de La Seyne-sur-mer ont crié au scandale lors du dernier conseil municipal, alors que la ville a fait la promotion d’un groupe de rap local jugé violent et irrespectueux.

Après la polémique "Black M", le Front national s’en prend une nouvelle fois à des rappeurs avec la même volonté, celle du respect des valeurs de la République. Et le groupe qui s’est attiré les foudres du parti, c’est Germinal Soldats, un collectif d’adolescents originaires de la Seyne-sur-mer. De jeunes rappeurs décrits par le journal Var-matin comme plein "d’énergie" et "au talent indéniable". A tel point que les Germinal Soldats ont été mis à l’honneur par leur ville, dans un article sur le site « Le Seynois ». Oui mais voilà… Selon les élus FN locaux, les valeurs scandées par les rappeurs ne seraient pas celles de la République. Virginie Sanchez notamment s’est plaint lors du dernier conseil municipal de leurs paroles fleuries à l’égard de la gente féminine : "ferme ta grande gueule de femelle" ou encore "Les petites ne jouent plus à la marelle; tournez, tournez, tournez les reins; sont prêts (sic) à te sucer pour du Philippe Plein." Et ce n’est pas tout, le clip aussi dérange. On y voit entre autres, des jeunes rouler à scooter sans casque ou sur une moto "volée" dixit Virginie Sanchez.

Aux frais du contribuable

Mais le Front national ne s’est pas arrêté là. Pour lui, c’est une honte que la ville fasse "la promotion d'un groupe méprisant les lois de la République", le tout avec "l'argent du contribuable." Car c’est aussi ça le problème soulevé, celui d’un groupe qui a bénéficié de subventions de l’Association urbaine de développement musical de la Seyne-sur-mer pour enregistrer son morceau et tourner sa vidéo. Forcément sur le site officiel de la ville, ça fait désordre. L’article en question a naturellement été retiré dans la foulée. Et le Maire s'est excusé : "La démarche d'une charte est utile. Nous devons être intransigeants sur les valeurs de la République. Par ailleurs, j'ignorais les paroles de ce clip, qu'on ne peut pas accepter."

Le FN outré par un clip de rap
L'élue FN Virginie Sanchez outrée par un clip de rap / ©Facebook
Ajouter un commentaire
Breaking News