Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Pas vu à la télé

François Fillon : Les coulisses de son déjeuner ''convivial et constructif'' avec Nicolas Sarkozy

Vendredi 13 janvier, François Fillon et Nicolas Sarkozy se sont réunis pour la première fois depuis la victoire de l'ancien Premier ministre à la primaire de la droite. Leur déjeuner s'est déroulé dans un climat de tensions palpables entre ''fillonnistes'' et ''sarkozystes'' au sein des Républicains.

Avant même d'avoir été planifié, le déjeuner secret entre François Fillon et Nicolas Sarkozy avait fait couler beaucoup d'encre. Les deux hommes se sont finalement rencontrés ce vendredi 13 janvier, aux alentours de 13h, dans la meilleure des ambiances selon leurs entourages respectifs. ''Ça s'est très bien passé, dans un climat convivial et constructif avec une volonté commune que la famille soit rassemblée pour la victoire en 2017'', assure-t-on du côté de l'ancien Président. Du côté du candidat de la droite, le discours est semblable et tout aussi lisse. ''Le déjeuner s'est déroulé dans un excellent climat. Nicolas Sarkozy souhaite de toutes ses forces la victoire de François Fillon'', abonde-t-on.

Nicolas Sarozy plaide la cause de ses soutiens

Si entre les deux hommes l'ambiance est cordiale, il n'en est pas de même entre François Fillon et les soutiens historiques de Nicolas Sarkozy. En cause, les récentes prises de position peu amènes envers François Fillon de Christian Estrosi et Laurent Wauquiez. Mercredi 11 janvier, en plein meeting de François Fillon à Nice, le Président de la région PACA avait eu des mots très durs contre le candidat de la droite, officiellement investi ce samedi. ''Je veux insister sur le fait que le mot social n'est pas une grossièreté. En laisser le monopole à d'autres serait courir à notre perte. Mon soutien est d'autant plus sincère que je ne suis pas fillonniste'', a-t-il lancé. Au cours de leur déjeuner, l'ancien Président aurait glissé à François Fillon l'idée ''d'élargir son organigramme'' de campagne... pour laisser plus de place aux sarkozystes, boudés depuis la victoire de l'ancien Premier ministre.

 

Nicolas Sarkozy choisit de voter pour François Fillon
Nicolas Sarkozy et François Fillon ont partagé un déjeuner ''convivial et constructif'' / ©maxppp
Ajouter un commentaire